samedi 8 janvier 2011

Le pavé nantais n’est plus ce qu’il était sur le cours des 50 otages

Nantes Métropole a publié voici quelques jours un avis d’appel public à la concurrence portant sur la « requalification » du cours des 50 otages, qu'on doit donc considérer comme officiellement disqualifié. L'appel concerne « l’ensemble des prestations liées aux travaux de réparation des plateaux pavés du cours » et prévoit même en option la « fourniture de pavé granit bleu sur la totalité de la surface pavée ». Les travaux doivent avoir lieu au cours de l’été prochain.

Le pavage actuel n'a qu'une petite vingtaine d’années. Et tout est déjà à refaire ? Eh ! oui, à force de lutter contre l’automobile en ville, la municipalité a jeté sur la voirie des hordes de piétons très dangereux pour les pavés. Car qui aurait le toupet d'imaginer que ce travail, forcément vertueux, a pu être mal fait ?

Aucun commentaire: