vendredi 13 mai 2011

Fresques et frasques nantaises

L’acte inaugural du prochain spectacle de Royal de Luxe à Nantes sera le dévoilement d’un mur de dix mètres de long où seront peints les portraits de 300 personnages locaux. Bonne idée. Depuis le « Mur des célébrités » de Paris (1988), hélas disparu, et le « Mur des Lyonnais » (1995), plusieurs villes françaises comme Levallois-Perret ou Valence se sont dotées de fresques murales à la gloire de leurs grands hommes. Cela manquait à Nantes.

Nous avions bien la grande toile d’Alain Thomas, transférée de la place Aimé-Delrue à la rue Fanny-Peccot, mais nul ne confondrait le toucan à bec caréné avec un maire de Nantes d'hier ou d'aujourd'hui.

Qui seront les 300 personnages de Royal de Luxe ? Interrogé par Presse Océan (10 mai 2011), Jean-Luc Courcoult en a cité deux : Willy Wolf et Jacques Vaché. Le premier était un acrobate polonais précurseur du théâtre de rue ; en 1925, il s’est bêtement tué devant un vaste public en se jetant dans la Loire du haut du pont Transbordeur. Le second, écrivain qui n’a pas eu le temps d'écrire grand chose, proche ami d'André Breton, est mort en 1919, à 23 ans, d’une overdose collective d’opium, allongé nu sur un lit de l’Hôtel de France. Ça promet pour les 298 autres.

Aucun commentaire: