mercredi 18 mai 2011

Les subventions ne réussissent pas à la région des Pays de la Loire

On avait raison de dire ici que les subventions publiques sont « mieux maîtrisées pour les uns que pour les autres ». Et l'on comprend de mieux en mieux pourquoi les collectivités locales ne tiennent pas à crier leurs subventions sur les toits. Yan Gauchard révèle aujourd’hui dans Presse Océan que la ville de Nantes, le conseil général de Loire-Atlantique et la région des Pays de la Loire se seraient fait repasser de quelque 80.000 euros de subventions en faveur d’un faux collège (ou lycée) à construire dans la ville ivoirienne de Béoué.

Et encore… en ne comptant que les subventions versées à partir de 2006, car il y en a eu auparavant ; la ville a ainsi versé 1.500 euros d'argent public en 2005 à l’Association humanitaire pour le développement de Béoué (AHDB), instrument de l’escroquerie soupçonnée, montée par un ex-agent de sécurité ivoirien et sa femme. Sans parler des autres victimes, comme La Joliverie.

On a tous reçu de ces lettres qui proposent de percevoir 1 million d’euros en aidant le fils d’un ancien banquier guinéen ou la fille d’un ancien ministre nigérien à rapatrier via la France un colossal héritage planqué en Suisse. Tous les documents sont disponibles : attestation du notaire, certificat de filiation, relevé de compte de la banque suisse, etc. Tout est faux. Seuls d’extrêmes jobards s’y font encore prendre.

En pointe dans l’affaire avec plus de 70.000 euros au compteur, la région aurait pris pour argent comptant, si l’on peut dire, de faux courriers du ministère de l’éducation nationale de Côte d’Ivoire. Et elle voudrait bien ne pas être seule à porter le chapeau : les subventions versées au titre de la coopération internationale, souligne-t-elle, sont validées par un comité d’experts. Chapeau les experts !

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Coopération internationale!!! Quels zozos!!! La région pète vraiment plus haut que son cul!!!

Anonyme a dit…

Le commentaire précédent est d'une grande pertinence.....(à lire avec toute l'ironie que ça mérite)
Bon, les escrocs existent depuis l'origine des temps ou je me trompe? ça se saurait si on pouvait infailliblement les démasquer avant de se faire avoir....

Sven Jelure a dit…

Les escrocs existent depuis toujours, mais la région des Pays de la Loire est une création récente. C'est peut-être pourquoi elle s'est fait avoir comme une novice. Car si les escrocs font des tentatives tous azimuts, tout le monde ne se laisse pas avoir !

D'autant plus qu'en l'occurrence, l'escroc y est revenu à plusieurs fois : la région a persévéré d'année en année dans la jobardise. Ce n'est même pas elle mais la police qui a levé le lièvre.

Et puis, c'est vrai, on peut se demander s'il est bien raisonnable pour la région de prétendre mener une politique de "coopération internationale". Elle n'en a sans doute pas les moyens humains : la preuve !