mardi 4 octobre 2011

Auxiette girouette ?

Jacques Auxiette, président de la région des Pays de la Loire, Jean-Marc Ayrault, député-maire de Nantes et Philippe Grosvalet, président du conseil général de Loire-Atlantique, ne sont pas contents du tout que Ségolène Royal conteste Notre-Dame-des-Landes. Ils l’ont dit dans un communiqué commun : la création de l’aéroport a été votée par les assemblées territoriales, il n’est pas question d’y revenir.

Or, selon Le Canard enchaîné du 28 septembre, « lors de la discussion du budget 2012 dans quelques semaines, le nouveau Sénat voterait la suppression de certaines niches fiscales. But de la manœuvre : obliger la droite à l’Assemblée à les revoter ».

Si cette tactique de guérilla parlementaire est effectivement appliquée, nos trois élus vont se trouver en conflit avec le Sénat socialiste : quand on prétend intangible ce qui a été voté par les assemblées territoriales, comment remettre en cause ce qui a été voté par l’Assemblée nationale ?

Aucun commentaire: