jeudi 16 février 2012

Le compteur touristique de Nantes est détraqué

Le Voyage à Nantes devrait faire progresser de 10 à 20 % la fréquentation estivale de la ville, estimée à 200.000 visiteurs en 2011. Cet objectif déjà avancé par les services de Jean Blaise a été confirmé lors du conseil communautaire de la semaine dernière, apparemment sans émouvoir grand monde.

Il contredit pourtant les chiffres d’une autre source en principe bien informée : Nantes Métropole soi-même. Dans le n° 215 de Nantes passion paru voici huit mois, on pouvait lire ceci : « Avec 2,7 millions de visiteurs annuels estimés en 2010, Nantes est une des seules destinations touristiques françaises à se maintenir dans ce contexte de crise ». La fréquentation a été au moins égale en 2011.

Est-il plausible que seulement 200.000 de ces visiteurs (7,4 %) soient venus à Nantes en juillet-août et tous les autres (92,6 %) hors saison ? Évidemment non. L’un des deux chiffres, celui de la communauté urbaine ou celui de son instrument touristique, est bidon. Lequel ? Voilà une question à poser à Valérie Demangeau, vice-présidente de Nantes Métropole chargée du tourisme... et présidente du conseil d’administration de la SPL Le Voyage à Nantes.

Aucun commentaire: