samedi 16 juin 2012

Chevilles processionnaires

« Le Voyage à Nantes et Estuaire répondent, dans l’esprit, à la même démarche, puisque ce sont tous les deux des parcours », dit Jean Blaise, à en croire Presse Océan d’hier. Avoir les chevilles enflées n’empêche pas de faire son bonhomme de chemin. Et pourquoi s’arrêter en si bonne voie ? À ce compte-là, on pourrait demain enrôler sous la bannière du Voyage à Nantes les chemins de croix, la procession de la Fête-Dieu, le Tro Breiz, le pèlerinage de Compostelle et le Tour de France.

2 commentaires:

Leblanchet a dit…

La compagnie low cost Volotea, repousse certains lancements de liaison depuis Nantes au mois de septembre. Ils semblent douter du succès commercial durant "Le voyage à Nantes"? L'arrière saison serait-elle plus propice au tourisme des retraités argentés.

Sven Jelure a dit…

Remarquez, on peut aussi le voir à l'inverse : les Nantais ont tellement envie d'être chez eux en ce moment qu'ils repoussent à plus tard "Le Voyage ailleurs"...