mercredi 15 août 2012

L’ultime renflouement

Ouvert sur une pendaison équine, le Voyage à Nantes s'achève sur un naufrage végétal : l’île flottante de Fabrice Hyber a coulé (voir la vidéo de Cedric Blondeel/Presse Océan). La cause serait, quelle surprise, un trou dans la coque d’un de ses cinq bateaux. L’œuvre du canal Saint-Félix aurait été victime d’un saboteur nageur, dans la plus belle tradition des films de guerre et du Rainbow Warrior. Le Voyage à Nantes, qui a déjà bouclé son enquête, dénonce « un acte de vandalisme tout à fait intentionnel avec volonté de nuire ». On imagine d’ailleurs mal un acte de vandalisme par inadvertance avec volonté de bien faire…

Si les murs volent place
du Bouffay, les bateaux
en font autant canal
Saint-Félix
En tout état de cause, l’œuvre n’était pas née sous une bonne étoile. D’après le VAN lui-même, elle aurait été inspirée à Fabrice Hyber par les masses de déchets flottant dans le Pacifique. Ses embarcations étaient « usées, presque épaves ». Du presque au tout à fait, il n’y avait que la largeur d’un petit trou. Elle était d’ailleurs une simple réédition des « Bateaux-arbres » installés à Cordemais pour Estuaire 2007 et qui avaient connu à peu près le même sort. Perseverare diabolicum !

On s’étonne quand même qu’un seul trou ait suffi à faire sombrer cinq esquifs d’un coup. Cette île posée sur une eau quasi dormante n’était pas plus sûre que le Titanic. Il faut croire qu’on ne sait plus construire de bateaux à Nantes. Et lire dans le programme officiel du Voyage à Nantes que cette œuvre serait le « possible havre d’une humanité future » incite évidemment au plus noir pessimisme.

5 commentaires:

Anonyme a dit…

Encore une "aventure" qui tombe à l'eau... !

Anonyme a dit…

Encore une "aventure" qui tonde à l'eau... ! Comme l'argent du citoyen contribuable qui a financé tout ça...

Sven Jelure a dit…

Et même, cette aventure "retombe" à l'eau puisque c'était un remake d'un Estuaire précédent. Et ce n'est peut-être pas fini, Jean Blaise a dit que l'oeuvre reviendrait...

Anonyme a dit…

Mais non tout est calculé, c'est de la publicité détournée pour une autre exposition du VAN!

http://www.levoyageanantes.fr/fr/le-parcours/hambourg-new-york-l-austria-une-tragedie-dans-latlantique

Sven Jelure a dit…

Une tragédie dans le canal Saint-Félix ! Excellent !