jeudi 2 août 2012

Tout est bien à Nantes pour Le Figarault

« C’est beau, les noces entre le nouveau pouvoir et Le Figaro », ricane Isabelle Barré à la une du Canard Enchaîné d’hier, notant que depuis l’éviction d’Étienne Mougeotte, le 11 juillet, le quotidien ne trouve que des qualités à François Hollande et à Jean-Marc Ayrault. « Les affaires continuent, et celles de Dassault, qui a bien besoin des commandes de l’État, aussi », glisse la journaliste au passage à propos du propriétaire du journal.

Son recensement des flatteries adressées par Le Figaro au chef du gouvernement n’est pourtant pas complet. Il oublie le dithyrambe un peu laborieux consacré par Valérie Duponchelle au Voyage à Nantes – « une incroyable ‘odyssée de l’art’ »  –  samedi dernier.

Quoique… l’Académie française décrit une « odyssée » comme un « voyage semé d'embûches, de péripéties, de rebondissements ». Et dans l’œuvre d’Homère, le parcours qui ramène le héros à Ithaque via Charybde et Scylla (on simplifie, évidemment) commence par le massacre des Troyens et s'achève par celui des prétendants… La ligne rose vire carrément rouge sang.

Une claire allusion aux flèches que tire Ulysse à la fin de son Voyage

4 commentaires:

Anonyme a dit…

Ironie ou capilotractation ?

Sven Jelure a dit…

Une ironie tirée par les cheveux est-elle exclue ? Pas plus que le compliment n'est exclusif du croupiléchage, je suppose.

Leblanchet a dit…

la journaliste réussit l'exploit de ne pas citer Jean Blaise, une seule fois dans son article. Par contre elle rend hommage à Jean de Loisy. Cherchez l'erreur!

Sven Jelure a dit…

Ne faudrait-il pas chercher plutôt le copinage ? Jean de Loisy, souvent encensé par la journaliste du Figaro, c'est le chic parisien, Jean Blaise le fin fond de la province. Le Voyage à Nantes (confondu avec Estuaire, c'est assez révélateur) n'aurait-il eu l'honneur d'intéresser Mme Duponchelle que grâce à son pseudopode du Palais de Tokyo ? Auquel cas, l'excursion parisienne de notre gorille, à première vue absurde et dispendieuse, aurait bel et bien une utilité publicitaire.