jeudi 16 mai 2013

Grrrand succès du Voyage à Nantes (9) : bientôt l’heure des vrais comptes

Le Voyage à Nantes raccourcit son nom et allonge son parcours. Il signe à présent « Le Voyage » et déploie sa peinture verte sur 15 km. Il a attendu la mi-mai pour dévoiler un programme des festivités estivales que même les éternels ravis auront du mal à trouver enthousiasmant.

Mais on attend encore qu’il précise le bilan du VAN 2012. Les chiffres glorieux présentés en octobre dernier sont repris un peu partout comme parole d’évangile. Ils sont pourtant suspects puisque calculés à l’aide d’une méthode bricolée qui avait donné des résultats complètement faux l’année d’avant.

Sur un point cependant, le dossier de presse « Fréquentation estivale 2012 » du VAN a loyalement signalé que ses chiffres étaient provisoires : les résultats de fréquentation complets en hébergement marchand « ne seront connus qu’au mois de mars/avril 2013 avec les données de la taxe de séjour 2012 ».
Nous voilà à la mi-mai, et Le Voyage à Nantes n’a pas encore publié les vrais chiffres connus depuis mars/avril…

On devrait néanmoins en savoir plus dans quelques semaines. Le VAN bénéficie d’une délégation de service public de Nantes Métropole pour la gestion et la mise en œuvre de sa politique touristique. L’article 1411 du Code général des collectivités territoriales lui impose d’établir chaque année avant le 1er juin un rapport sur ses comptes et sa qualité de service. Le rapport doit être « mis à l’ordre du jour de la plus prochaine réunion de l’assemblée délibérante », c’est-à-dire du conseil communautaire de juillet prochain. Par comparaison avec les chiffres du rapport 2011 (qui portent par exemple sur le nombre de personnes accueillies par l’office de tourisme, le nombre d’appels traités, le nombre de nuitées vendues, etc.), on pourra se faire une idée de la fiabilité des chiffres présentés en octobre dernier.

3 commentaires:

Gilbert a dit…

SCOOP A L 'INSTANT SVEN, Publié par Presse - Océan aujourd'hui: Insolite. La malédiction du canard géant, de Nantes à Hong Kong . Ce devait être l’une des vedettes de la première édition en 2007 du "Voyage à Nantes", mais, hélas, le canard géant (d’une taille de 26 mètres) réalisé par l’artiste Florentijn Hofman, s’était dégonflé dans le port de Saint-Nazaire. Du coup, en 2013 son créateur avait décidé d’en refaire un moins haut d’une hauteur de 16 mètres. Las, après un petit voyage à Londres où tout s’était pourtant bien passé, le palmipède s’est dégonflé (photo) dans le port de Hong Kong, comme ont pu le constater nos confrères de l’AFP.

Sven, c'est sûr ce n'est pas mon H.K encore Anglais des années 80 dont la copie du tunnel sur la mer serait utile sous la Loire de Nantes pour la circulation. SVEN, la réalité dépasse nos fictions d 'en rire!

Gilbert a dit…

Correction sous la mer.

Gilbert a dit…

Vidéo du naufrage sur youtube.