jeudi 27 juin 2013

Avis de grand(s) frais sur Le Voyage à Nantes

Le Voyage à Nantes est installé rue Crucy dans des locaux qui appartinrent à LU. Ils ont été entièrement rénovés en 1990 pour devenir un immeuble de bureaux. Et complètement transformés il y a deux ans afin d’accueillir l’équipe de Jean Blaise. Pour des occupants aussi prestigieux, il fallait un cadre branché. Les bureaux ont donc été réaménagés en open space.

VAN froid rue Crucy
« L'ensemble des transformations et ajouts portent la marque d'un traitement esthétique particulier marquant une troisième "strate architecturale" », assure doctement le cabinet d’architectes Block, chargé du projet. Deux ailes de bureaux situées sous des « chapelles » métalliques encadrent un « atrium » commun. La partie en fronton du bâtiment a été ouverte sur l’ensemble. C’est beau, c’est chic, ça a coûté presque un million d’euros. Et c’est glacial.

Résultat : le VAN a froid. Il vient de publier un appel d’offres pour une rénovation de sa chaufferie et l’« amélioration de la température de ses espaces ». Mais comme il se chauffe volontiers à la langue de bois, année Green Capital oblige, il présente l’opération comme… la poursuite de la rénovation de 2011 !

Cela dit, ça coûtera sûrement moins cher que la prochaine réhabilitation de la façade ouest des Nefs, victime depuis 2007 de « défauts de mise en œuvre » et de « sous dimensionnement ayant conduit à l’apparition de sinistres ».

5 commentaires:

Gilbert a dit…

Sven c'est le comble,

Avant que le sujet ne se crotte d'éléphant, en voire le sujet PO dont j'adresse un extrait. Nantes. Après le Grand Eléphant, la crotte d'éléphant La galerie Paradise présente « Making Douala » avec Lucas Grandin qui présente le jardin sonore et biologique de Bonamouti, composé d’un système qui récupère les eaux de pluie et les déchets végétaux du quartier par compostage. Kamiel Vershuren présentera « La Crotte de l’Elephant », un projet conceptuel qui part du postulat que les financements municipaux sont attribués principalement au Voyage à Nantes et à l’éléphant et non à des plates-formes artistiques innovantes. Cette expo est dédiée au projet « Mémoires d’éléphant » Vernissage le 7 juillet 18 h. Détail mais de taille, la crotte d'éléphant est bien programmée dans le Voyage à Nantes. fin d'extrait. Incroyable, mais hélas vrai!

Sven Jelure a dit…

Hénaurme ! On est vraiment dans le n'importe quoi.

Mickael a dit…

Dîtes-moi,Monsieur Blaise, vous en prenez bien à votre aise! Le petit beurre nantais ne serait-il qu'un symbole vieillissant pour le traîter ainsi. Vous vous êtes permis de lui enlever ses couleurs originelles pour le revêtir de gris. Alors que tout avait été fait pour garder l'identité de ce secteur industriel si riche... Je sais vous préférez les tableaux éphémères, que l'on dit artistique mais surtout très couteux pour le contribuable nantais, au détriment de notre patrimoine HISTORIQUE.. Toute ma carrière professionnelle s'est dêroulée dans cette usine, j'en avais quelque fiertté mais aujourd'hui , dévant la gougaterie des nouveaux locataires, c'est l'écoeurement ...!

Anonyme a dit…

Viens voir à l’intérieur, tu vas voir c'est chaud :)

Anonyme a dit…

Avant la rénovation des open space aussi, mais beaucoup plus chalereux et bizarrement sans probleme de chauderie. La réaction des visiteurs en rentrant dans leurs bureaux "vous êtes en travaux ?"