mardi 20 août 2013

La pérennité c’est long, surtout vers la fin

Les jardins flottants installés sur l'Erdre face à la préfecture étaient destinés à devenir pérennes. On l’avait appris de bonne source, dans Presse Océan (qui le tenait de Pierre Orefice) et sur le site web de Nantes Métropole :

Nantes Métropole était si sûre de cette pérennité qu’elle avait lancé sur son site ad hoc un appel d’offres pour trouver un exploitant de la buvette, pérenne elle aussi. Là, pas de conditionnel : « le bateau lavoir et les aménagements végétaux sur le bassin et les quais [ont] vocation à rester plusieurs années », y lisait-on.
Ainsi qu’on l’avait dit ici, on y croyait modérément, pour des raisons juridiques. Or voilà que ces jardins pérennes ont disparu :
Fallait-il faire le ménage en vue des journées de l’Erdre ? Remettra-t-on les jardins en place à l’automne ? Ce serait un curieux gaspillage des deniers publics. Mais à ce jour, rien ne l’indique. D’ailleurs, le ménage n’a pas été fait seulement sur l’Erdre : la page web du site de Nantes Métropole n’est plus accessible (mais on note son adresse originale  : http://www.nantesmetropole.fr/actualite/l-actualite-thematique/les-jardins-flottants-reverdissent-sur-l-erdre-developpement-durable-59971.kjsp), et l'on ne trouve plus trace d’une recherche d’un tenancier de buvette parmi les appels d’offres.

9 commentaires:

Anonyme a dit…

La peinture de Géricault du Radeau de la Méduse (navire construit à Paimboeuf, port avancé nantais) serait donc une représentation prémonitoire de l'équipe municipale actuelle ?

Gilbert a dit…

Merci, SVEN et Anonyme,

62 AMBASSADEURS DES POUBELLES NANTAISES! Ton article superbe de vérités vérifiables de réalité me permet d'y ajouter l'absence de pérennité du non développement durable. Celle de la connerie du voyage de la cantine éphémère destructible! Le Radeau de la Méduse? Je proposais déjà le tableau abstrait de la nef galère du bouchon rose - vert du blason de Nantes. Au vrai, sur fond de crue centennale d'un monument esclavagiste culpabilisateur communautariste. Le prochain à la chaîne de la machination des "ferrailleurs" du héron à boulet des impôts gaspillés.Projet 35 000 000 € sans RSA. Bref! les travaux forcés à perpétuité pour symboliser les voies étroites de l'esprit du bobo écolo Nantais. Après, les tonnes de papier du scandale de la distribution écogestes infantiles, voici les nouveaux ambassadeurs de Nantes de la représentation des poubelles. Sont -ils bénévoles ou salariés? Sujet Presse Océan d'aujourd'hui: Nantes : Les petits tracas du tri'sac. Les 62 ambassadeurs missionnés par Nantes métropole " débutent" aujourd'hui leurs démarches pour faire découvrir la collecte sélective aux Nantais qui n'en "bénéficient" pas. Ils risquent d'essuyer quelques réprimandes dans le centre-ville où le tri'sac suscite quelques tracas avant même sa mise en service prévue le 16 septembre" fin. C'est vrai que des ambassadeurs, de la green peine capitale nantaise à celle de la culture en pétard de Marseille c'est le feu d'artifice de la Sainte barbe ( bonne " Maire") du camion des pompiers! Combien de policiers des 24 offerts à Marseille plus une CRS pour escorter un Premier Ministre et cinq autres! Taubira en bonus de l'impôt sur le non revenu en cavale! Marseille capitale européenne de la culture du cannabis et de la rafale de kalachnikov? Le prochain voyage Nantais , la culture de l'herbe de la dépénalisation programmée par les bobos écolos? Il paraît que Jean - Marc jouant du Tam- Tam avec des " jeunes martyrs sans vacances" à Matignon ne transmettait qu'un message de pré - rentrée. Sans doute celui de la rosette hiéroglyphe d'un'impôt nouveau à décrypter de la plantation verte épineuse. C'est vrai que les jardiniers (journalistes roses- khmers verts) de FR3 arrosent leur militantisme " subventionné" par le conseil régional!2014 l'arroseur arrosé? D'ici qu'ils pondent une reportage sans grippe aviaire et sans coq titré: Le chapon européen de l'élevage d'une poule aux œuf d'or des balcons " la pote verte du Dimanche"! C'est vrai que nos impôts furent épargnés de la présence d'une louche collective des toilettes sèches. Celle du centre de nantes de la green capitale embouteillée du bouchon cycliste! Manger à la cantine sans se laver les mains ... Un nouveau risque de tourista. Je vous souhaite une bonne journée , merci pour votre patience; SVEN, Anonyme!

Anonyme a dit…

Heureusement qu'aucun candidat ne s'est manifesté pour tenir le bar... Je ne vous dis pas dans quelle mouise il serait aujourd'hui !
Bravo la Mairie, une fois encore !...

Leblanchet a dit…

L'homme qui n'a pas de parole ressasse ses régurgitations en invoquant une patience qu'il a conscience de mériter.
Qu'importe le sujet pourvu qu'il est l'ivresse.

Anonyme a dit…

La communication de la mairie ne vous facilite pas le travail ; la grossièreté de ses manipulations, les bévues qu'elle multiplie, les approximations... la vocation polémique de votre blog le cède à un simple rappel des contradictions qui s'étalent au grand jour, à un descriptif presque plat !
Peut-être s'agit-il d'une nouvelle tactique défensive : rendre votre blog (presque) ennuyeux en le privant du matériau qui nécessiterait de plus fines analyses - toujours plus stimulantes, plus séduisante pour un esprit critique.
Hélas, non. Elle semble plutôt s'adresser à un "public" dont les capacités cognitives équivalent celle d'une langoustine...

Gilbert a dit…

L'ivresse de la gerbe de fleurs des langoustines de bois du bouquet émissaire. Des roses à épines vertes!

La nouvelle taxe carbone de location " rose - verte" des propriétaires de la planète !

PS: Vive le cassoulet sans la recette fiscale du pétard rose - vert!

Anonyme a dit…

tri-sac qu'est-ce que c'est que ça ?
Il faut savoir que le système est tellement performant, qu'environ 1/3 des sacs jaunes, donc théoriquement ce qui a été trié et devrait être recyclé, est incinéré …
Nantes a été l'une des dernières grandes agglomérations à avoir mis en place le tri-sélectif et a l'un des moins performants de France en plus …
Et de surcroit, il n'est même pas encore généralisé à toute l'agglomération !

En comparaison Paris, a commencé le tri en bac unique il y a plus de 10 ans, Angers, il y a près de 15 ans et même le Mans dès 1987 a été la première agglomération à avoir mis en place la collecte sélective en porte à-porte !
D'ailleurs, cette dernière, Le Mans, va commencer à mettre en place la collecte sélective pneumatique.

Alors certes, tri-sac est une première en France comme aime tant à le rappeler Nantes Métropole, mais côté performance probablement pas et côté mise en place de la collecte sélective certainement pas !

D'ailleurs le plus marrant c'est que le ministère du développement durable qui dresse une liste des "bonnes pratiques", liste probablement soumise par les villes en plus, tri-sac n'est même pas cité dans la liste pour Nantes ! Ce qui veut dire que même Nantes Métropole n'y croirait pas !
Par contre dans le chapitre mobilité durable figure connexion des lignes 1 et 2 qui n'est que l'évolution normale du réseau et la date de 2012 … Renvoyée aux calendes grecques …
http://www.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/Nantes_Saint_Nazaire.pdf

Alors pour la capitale verte, on repassera …
Mais pas en 2012, pas en 2013, pas en 2014, peut être en 2030 ?

En tout cas ce document du ministère pourrait nourrir bien des sujets pour le blog de Sven.

Gilbert a dit…

MERCI anonyme de la vérité tri - sac!Le journal municipal de Rezé vient de publier le nouveau surréalisme papivore rose - vert du gaspillage des impôts. Le recyclage est à l'image des écogestes de luxe du tonnage à poubelles qui fut distribué par la peine capitale de la green nantaise! Couverture du journal municipal de Rezé: Ouverture de la maison du développement durable. " Comme celle de la cantine du voyage destructible?". Éditorial du maire de Rezé, président de Nantes Métropole. Oui, c'est bien lui, le fossile des cumuls de mandats voyageurs. Même qu'il envisage une " fonction territoriale"!Le stéréotype de l'élu de proximité d'un autre voyage qui avait parrainé de son nom un zébu malgache. Sa première ligne éditoriale sur fond de papier vert:Suite à une demande des habitants ... souhaitaient la création ... maison du développement durable. Bref! le mensonge habituel idéologique.Ici pas de référence au massacre urbain du projet Chaucidou vélos prioritaires spoliant des propriétés à 15 € du m2!Les ramassages poubelles, ce matin pas d'éclairage public dans un quartier ... L'économie d'énergie de notre fiscalité? Le journal municipal, véritable propagande bobo - écolo. Quelques titres:Avec plan, Pirmil commerce 8 mn à vélo. Je n'ai pas vu d'élus sur la selle! c'est louche de collectivité exemplaire du lavage des mains de la toilette sèche!
Mais le chef d’œuvre, c'est les consignes infantiles du code la rue inventé par Nantes Métropole. A Rezé décidé par l'inutile " conseil économique et - socialiste -Le cyclisme prioritaire en page double! Mais, c'est vrai que de la fiscalité de proximité, le contribuable de Rezé doit assurer la réception du voyage des invités Palestiniens et des aides de "fixation" du retour Roumain! 2014? les subventions électorales associatives? Vite la cour des comptes! Visitez le forum des associations à majorité rose - verte qui ruine les contribuables!

Bonne journée, citoyens, électeurs, contribuables!2014?

Anonyme a dit…

Dialogue imaginaire :

- La santé des platanes vous préoccupe, Monsieur ? Ceux de Londres sont plantés en quantité sur la plupart de nos boulevards. Dans quelques années la ville sera chauve...

- Ici, il pleut deux cents jours par an, autant qu'en Angleterre. Y'aurait-il un problème chez nous et pas là-bas ?

- Pff... Il s'agit d'un hybride apparu spontanément entre platanes d'Orient et d'Occident...

- Un choc des civilisations ??

- En quelque sorte, la diaspora Platanus acerfolia nantaise est à la fois victime, d'une attaque de champignons et d'aménagements sauvages...

- Certes, les champignons sont une fatalité mais pourquoi l'équipe municipale verte de la capitale verte a souhaiter éliminer "les ressortissants" du boulevard de la prairie-aux-ducs sans, au moins tenter, d'utiliser quelques fongicides ?

- Trop polluants, ces produits... Et je crois savoir que Delarosière et Oréfice ont l'intention de construire un mammouth qui fera le tour complet de la ville.

O. LS