mardi 13 août 2013

Nantes en 2030, la France en 2025 : les marges se resserrent pour Jean-Marc Ayrault

Nos ministres sont partis en congés avec des devoirs de vacances : ils doivent plancher sur le thème « La France de 2025 ». Parler de l’avenir à long terme pour faire oublier le présent est une figure élémentaire du marketing politique : on reconnaît bien dans cette France de 2025 la patte de Jean-Marc Ayrault. Ce dernier venait de nous faire le coup à Nantes avec « Ma ville demain », qui portait sur l'horizon 2030.

Cette opération, lancée en décembre 2010  pour inviter les habitants à donner leurs idées à une municipalité qui sans doute en manquait un peu, s’est étalée sur deux années entières. Des moyens considérables lui ont été consacrés – équipe dédiée, lieux d’exposition, campagne d’affichage, site web spécial, édition de livrets… Derrière les cocoricos convenus, le résultat a été mince : pour « plus d’une centaine de rencontres, débats, ateliers, conférences » organisés dans toute l’agglomération, « plus de 12.000 personnes ont participé », soit la proportion énorme de 2 % des habitants. Moins de 700 commentaires ont été recueillis, soit même pas un par jour. Ce nombre ne signifie d’ailleurs pas 700 participants puisque de nombreux intervenants ont soumis plusieurs commentaires ; une soixantaine de ceux-ci ont d’ailleurs été mis en ligne par l’équipe Ma ville demain elle-même. À la louche, le nombre de vrais participants ne doit pas dépasser 500, soit moins d’un habitant de l’agglomération sur mille ! Il va sans dire que le nombre de commentaires constructifs est bien inférieur.

La consultation a abouti à la rédaction d’un Projet 2030 qui se voulait un « projet collectif largement partagé ». Comme il est d’usage, le document dégouline de bons sentiments et d’optimisme béat : l’agglomération nantaise de 2030 sera dynamique, apaisée, cohérente, respirante, apprenante, excellente, le centre-ville et les quartiers concilieront animation et qualité de vie, etc. Ah ! et puis, « l’accessibilité internationale sera singulièrement améliorée avec la mise en service de l’aéroport du Grand-ouest », ce qui est un mauvais départ pour le « projet collectif largement partagé » puisque des dizaine de critiques du projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, parfois très acerbes ont été enregistrées (si ces commentaires contrariants ont été oubliés par le Projet, l’équipe de Ma ville demain les a honnêtement laissés sur son site web).

Bref, tout pouvait être dit dès décembre 2010, et même bien avant. La ville aurait pu faire l’économie de toute cette affaire ; à la place des ministres, on irait bronzer sans trop se casser la tête.

11 commentaires:

Anonyme a dit…

"Je crois que Nantes est une ville assez bête [...]  FLAUBERT 1847

Bonjour,

Comme  vous le savez, Jean Marc ne fait pas de politique mais exclusivement du clientélisme. Ce personnage est à présent Premier Ministre car il a su détourner pour cela l'argent des contribuables nantais avec un plan com' étalé sur deux décennies (au final de plusieurs centaines de millions).

Et derrière apparaissent les Rolland, les Chiron n'ayant qu'un seul but : le même que leur mentor ! Finir l'oeuvre citizen-kaniènne : Xanadu devenant Bobo-Land sur Loire...

Certes Nantes est une jolie ville...

Lescorff

Sven Jelure a dit…

Des fois, j'ai l'impression que ces gens sont peut-être sincères, qu'ils croient à leur propre bourrage de crâne. Ce qui peut se dire de manière moins aimable : je ne suis pas certain qu'ils aient assez de culture et d'esprit critique pour y échapper. Justement, je compte revenir demain sur un arrangement avec la vérité du Projet 2030.

Anonyme a dit…

Comme vous, Sven, je crois que notre engeance a fini par croire à leur dogme rabâché depuis les années 60, dans leurs cercles dit progressistes...
Ils n'ont aujourd'hui, plus aucun jugement de valeur leur permettant d'imaginer un instant que leurs concepts pompeux sont obsolètes...

Anonyme a dit…

La chute en 2014 pour tous ces gens mauvais ?

Anonyme a dit…

Vous avez raison Sven, ils croient vraiment à ce qu'ils disent. Pas forcément parce que leur univers intellectuel est limité mais d'abord parce qu'ils en besoin pour survivre (ou vivre tout simplement...). Le discours niais est leur oxygène.
Sur le projet 2030, le Conseil de développement a publié, de son côté, un petit document pas inintéressant.

Anonyme a dit…

Croient-ils réellement à leur propre propagande ?
Leur crédulité n'entre probablement pas en ligne de compte, ni même celle des électeurs. Un avocat croit-il nécessairement à l'innocence de son client ? Il cherchera à défendre ses intérêts, plus ou moins habilement.
La vérité des politiques est la construction qui sert au mieux leur intérêt.
A la question de Lénine ("Que faire") a succédé celle des professionnels du réformisme : "Que dire". Et celles qui lui font cortège : "A qui s'adresser ?" - "Comment le dire ?" - "Qui faire parler ?" - "A quel moment ?"
Le régime de l'évidence, la diabolisation des opposants, la répétition et l'omniprésence médiatique, ont certainement plus d'impact sur l'opinion que la pertinence des arguments. Les jeux d'alliance aussi, les découpages électoraux malins, les largesses ciblées...

Mais le sans-gêne des politiques, leur mauvaise foi sidèrent souvent, il faut bien le reconnaître !

Gilbert a dit…

SVEN, Anonyme,

Merci, je partage l'article et vos commentaires!

Bonne journée!

Gilbert a dit…

SVEN, Anonyme,

D'ici que les spoliateurs d'impôts proposent une communication 2030 papivore non recyclable. Rappel du profil " courrier écogeste". Sont - ils propriétaires de la planète en spoliant nos impôts fiscaux? Leur dictature de vouloir nous imposer leur utopie dont ils ne sont pas exemplaire? Distribution carton de luxe des écogestes infantiles qui a fait l'objet d'un scandale médiatique!:

73 pages/ 189 500 exemplaires/ 13 833 500 pages. Environnent de l’impôt écolo. Nantes Passion/ 66 pages/189 500/ exemplaire/ Jusqu’au N°231/ 2,5 Milliards de pages. Petite fraction des impôts gaspillés par toutes les propagandes médiatiques des élus! La spoliation de la propriété planétaire écologique : «Vite, un bouchon vert symbolique sur le disque de stationnement esclavagiste ". Celui de la green peine capitale". L’interdiction des pauvres de circuler en voitures dites polluantes. Bientôt la greffe d’un compteur pétromètre cube pulmonaire CO2 et d’un bouchon rectal de détection du cassoulet! Nantes Métropole " esprit de voie étroite" condamnant aux travaux à perpétuité. Pot d’échappement festif d’inauguration du rond – point dangereux inutile. Les pistes désertées des cyclistes autophobes. Bientôt des ours à miel de jardins et des loups végétariens de frigos dans le centre ville? Le contribuable sans stationnement un réceptacle à PV municipaux. Projet Chaucidou à Rezé massacrant les propriétés rachat à 15€/ m2 ) pour des vélos prioritaires? Alignement et préemption idéologique des propriétés patrimoine d'une vie! L'égalité de circuler? En ce qui concerne l'ex - condamnation de Jean Marc, trouvable sur le net, c'était bien la thématique d'un journal de propagande municipale!Hier, il jouait du Tam - Tam ... Le message 2030? Justice - Police, des Ministres du trône "normal" éjectable en 2014? J'ose l'affirmer:

« Pour l’avenir de nos enfants, sauvons la planète, libérons nous des khmers bobos - écolos de Nantes Métropole ».

Bonne journée!

Anonyme a dit…

Bonjour Sven,

Pardonnez-moi cet aparté, mais je tiens absolument à savoir si vous m'avez censuré. Dans l'immédiat, je ne vous accuse pas mais un décompte de commentaires m'a semblé bizarroïde !

[Lundi 15 juillet] Les vins bretons sont mal défendus. Je m'explique : le treizième et dernier post a été "additionné" sur votre "front page" au bout de quinze jours. Je vous en prie, rassurez-moi, simple bug informatique !?

Sachez pas ailleurs que les modérateurs du site BREIZ ATAO, l'ont pour leur part publié sans tiquer...

Merci,

Le Scorff

Sven Jelure a dit…

Bonsoir Le Scorff, oui, vous avez été censuré, mais croyez bien que je n'y suis pour rien ! Blogger a une fonction "spam" qui fait un tri en fonction de critères qui m'échappent. J'ai découvert l'autre jour qu'un certain nombre de commentaires légitimes, dont le vôtre (et aussi quelques-unes de mes propres réponses !)avaient été classés en spam. Je les ai alors retirés du purgatoire. Désolé pour ce contretemps indépendant de ma volonté !

Anonyme a dit…

Grand merci à la Méforme pour ce dépannage on line. Longue vie à cette admirable tribune !

Owen Le Scorff