vendredi 27 septembre 2013

Nantes, capitale verte : (11) l'échec stanbouliote et la reconquête de Constantinople

Vous pensiez que l’étape manquée de l’Aéroflorale II à Istanbul était l’un de ces petits foirages que notre Green Capital balaierait discrètement sous le tapis ? Même pas ! La Gazette – l’expédition de Nantes en Europe, chic magazine de voyage gratuit largement diffusé par Nantes Métropole (mais attention, imprimé sur papier recyclé, hein !) y consacre deux de ses seize pages A3 en quadrichromie, à égalité avec les villes réellement visitées, Bruxelles, Turin et Hambourg. Il faut croire que les communicants n’ont pas voulu bouleverser leur chemin de fer et que les contrats avec l’illustrateur Denis Clavreul et le photographe Erwan Balança étaient déjà signés et honorés.

La Green Capital tente même de transformer sa défaite en victoire. Elle n’a pas pu poser son Aéroflorale sur le terrain ? La Gazette titre sa double page « Istanbul recovered land/Istanbul espaces reconquis », comme si MM. Balança et Clavreul étaient montés tout seuls à l’assaut pour réparer l’affront, voire reprendre Constantinople à l’envahisseur ottoman de 1453.

Ils ont quand même eu de la chance de trouver leur chemin : la carte géographique publiée par La Gazette situe Istanbul du mauvais côté du Bosphore* !
__________________
* Administrativement parlant, Istanbul s’étend de part et d’autre du détroit. Cependant, même sa partie asiatique se situe à l’ouest du point indiqué sur la carte. Et tous les lieux cités par La Gazette – les murailles de Constantinople, l’université de Bogazici, Sisli, Kilyos – appartiennent à la partie occidentale de la métropole turque.

L’intégrale de Nantes, capitale verte :

4 commentaires:

Leblanchet a dit…

Le photographe et le dessinateur étaient en mission exploratoire à Istanbul, Denis Clavreul déclarait en juillet 2013 : Istanbul, où nous étions récemment en mission exploratoire, est une ville en plein développement. Mais si cet essor présente beaucoup de côtés positifs, il bouleverse des quartiers entiers au profit des buildings et des centre (sic) commerciaux. Voilà une observation pleine de retenue de la part d'un docteur en écologie. Sachant que les mouvements de contestation de la place Taksim ont débuté le 28 mai de la même année. Lucide Denis Clavreul écrit dans sa présentation (http://www.denisclavreul.com/mon-parcours.asp) : Plus j'observe et plus je constate à quel point je vois si peu de choses,... Chacun pourra apprécier son point de vue

Anonyme a dit…

Au fait Sven

juste pour rire http://www.rse-nantesmetropole.fr/agir/activites-responsables/guide-anti-greenwashing

Anonyme a dit…

La capitale du green washing ce matin les arroseurs qui tournent bien pour que le gazon soit bien vert malgré les pluies de ces dernières semaines et la terre qui est bien humide …

Sven Jelure a dit…

Très drôle (quoique très triste en même temps) ! Merci pour la référence.