mardi 1 octobre 2013

Musée d’art de Nantes : la momie bouge un orteil

« Dimanche, le musée des Beaux-arts a fermé ses portes pour deux ans de travaux d’agrandissement », écrivait Jean-Marc Ayrault sur son blog le 26 septembre 2011. « Une fermeture avec la promesse d’un grand musée d’art à Nantes ouvert à tous les publics en 2013 ! » Où en est cette « promesse » faite il y a tout juste deux ans ?

On a l’impression que le musée est fermé depuis une éternité ! Alors qu’il devrait être en train de se préparer à s’ouvrir « à tous les publics », rien ne s’est passé. Mais ça pourrait changer : Nantes Métropole vient de publier un appel d’offres couvrant l’ensemble des travaux de réhabilitation et de construction.

Les travaux devraient commencer le 3 mars prochain. Deux « dates butoir » sont prévues : les nouvelles constructions devraient être livrées le 30 septembre 2016 et le palais réhabilité le 30 janvier 2018. Il aura donc fallu environ six ans et demi pour venir à bout d'un projet qui devait en demander deux. Et, une fois achevés les 47 mois de travaux là où l'on en prévoyait 27, le musée devrait rouvrir en 2018 au lieu de 2013 comme l'annonçait le maire de Nantes.

Et quand le Premier ministre nous dit que la reprise économique et la pause fiscale sont pour 2014, c’est pour quand en réalité ?

7 commentaires:

Leblanchet a dit…

la complexité sera la raison avancée pour justifier l'impéritie des services municipaux concernés. Découverte de sous-sol acqueux, d'amiante dans les colonnes du patio, autant de sujets d'étonnement pour des professionnels. Les architectes anglais ont découvert l'administration municipale. Le musée de Nantes a sombré avec son calendrier. Metz, Lens sont des exemples d'une décentralisation réussie, Nantes pourra toujours essayer de tirer son épingle du jeu entre Angers, Rennes et le Sables d'Olonnes. A moins que Jean de Loisy (Palais de Tokyo) ne vienne donner un coup de pouce à la demande expresse du Voyage à Nantes pour restaurer la renommée perdue.

Anonyme a dit…

Le 2013 annoncé étant renvoyé à 2018, 2018 pourrait bien nous projeter jusqu'en 2023... Les paris sont ouverts !
Il est préférable de ne rien dire des surcoûts à venir...

Sven Jelure a dit…

Oh ! pour ce qui est des surcoûts, ils ne sont pas seulement "à venir". Le projet devait coûter 34,6 millions d'euros quand il a été annoncé en 2009. En 2012, on en était déjà à 83 millions.

Anonyme a dit…

Mais 34,6 ne concernait que la première phase alors que 83 inclu les deux ( cube + palais).
cordialement
alain

Anonyme a dit…

Au train où vont les choses, et compte tenu des contraintes financières qui vont s'accentuer, ce sera le (la) successeur (e) de Johanna Rolland qui réouvrira le musée...

Anonyme a dit…

bonjour,
Leblanchet :
D'où tenez vous la rumeur de J.de Loisy pour venir donner un coup de main ?

Anonyme a dit…

Le projet du musée était intenable depuis le début (existe-t-il réellement un musée réhabilité en seulement 24 mois dans le monde?)mais la contrainte de départ était la suivante : rouvrir AVANT les prochaines élections de 2014 : c'est gagné!