mercredi 30 avril 2014

Ultime Alstom

Alstom occupe ces jours-ci les colonnes et les temps d'antenne de la presse nationale. General Electric ou Siemens ? Essor ou repli ? Délocalisation ou renforcement ? Nantes a peut-être son idée sur la question. Voici, au 29 avril, l'état des halles Alstom sur l'île de Nantes :


2 commentaires:

Leblanchet a dit…

l'échéance des impôts papier passée, nous retrouverons notre expert en ligne.
A moins qu'il faille attendre les déclarations sur internet, ce qui repoussera ses publications à juin.

Pendant ce temps, Alstom attend l'arbitrage de Montebourg. La Cantine rouvre ses portes aux produits locaux; la Hellfest prépare une édition d'anthologie avec Aerosmith, Black Sabbath, Deep Purple; l'UDB demande la reconnaissance du muscadet comme vin breton; la cavalcade vieillissant va affubler la Barbie géante des oripeaux d'une grand mère planquée; les machines attendent l'arbitrage du maire de Toulouse pour que Delarozière regagne les bords de la Garonne; le chantier du Musée musarde; Joanna Rolland est un personnage de Royal de Luxe, dont Courcoult n'est pas le metteur en scène. Nantes a de l'avenir, il suffit de le répéter pour y croire. Le changement dans la continuité, une spécialité locale.

Sven Jelure a dit…

Merci, Leblanchet, d'avoir résumé l'actualité locale avec tant de compacité ! Je me disais qu'après les municipales, il n'y avait aucune raison de critiquer Johanna Rolland avant qu'elle ait pu faire ses preuves, mais pour l'instant, comme vous dites, on voit surtout des signes de changement dans la continuité