jeudi 22 mai 2014

Trop de crocodiles dans le marigot

Dimanche, le patron de Royal de Luxe s’en prend aux Machines de l’île dans le blog du dessinateur de Presse Océan, mardi, les patrons des Machines et de La Machine répondent dans Presse Océan, mercredi, le patron du Voyage à Nantes rappelle dans Presse Océan qu’il n’est pas mort car il Blaise encore… L’un après l’autre, les grands vassaux de Jean-Marc Ayrault entrent en campagne pour défendre des postes et des budgets princièrement attribués par l'ancien maire. Ils savent bien que si Johanna Rolland veut imposer son style et son autorité, elle doit sacrifier au moins l’un d’entre eux. Et chacun d’eux préfère que ce soit le voisin.

2 commentaires:

Leblanchet a dit…

à lire dans les commentaires du blog d'Eric Chalmel le post de Phil Dos.
La satisfaction béate d'un nain local satisfait de se faire manipuler par des marionnettes géantes. Métaphore visuelle de l'homo festivus. Le Puy du Fou aussi a été consacré par des awards tant prisés par les maquignons culturels. Que Philippe Dossal, polygraphe patenté de la douceur de vivre nantaise prône le consensus mou entre acteurs subventionnés n'étonnera personne

CYRANO a dit…

Bonjour, je suis juste de passage et en retard de correspondance. Les quais du TER sont en voies de rabotages des grandes largeurs imposées ( sans mémorial). Sans doute pour transporter le duel du gigantesque ego en aller- retour du voyage de nantes et de Royal de Luxe. Bonne fin de mois à tous!

CYRANO