mercredi 25 juin 2014

Le Voyage à Nantes 2014 (1) : les has been dînent à La Cantine

L’an dernier à la même époque, le web buzzait des mérites de La Cantine du Voyage. De jeunes blogueurs/blogueuses revenaient éperdus d’admiration de leur halte gastronomique au Hangar à bananes. Il faut dire que beaucoup d’entre eux avaient fait le test aux frais de la princesse : on ne crache pas dans la soupe si l’on veut être réinvité. Quand on est poli, on dit même merci, comme le faisait, par exemple, Marinette (« un grand merci à l’Organisme Le Voyage à Nantes pour ce week-end découverte… »).

Les plumes mercenaires ont-elles davantage le souci de leur crédibilité cette année ou bien les budgets ont-ils été réduits ? Toujours est-il que le buzz s’est en grande partie tari. Le dîner qui a réuni sur les bancs de bois Jean-Marc Ayrault, Jean Blaise et leurs dames, début juin, n’a pas suffi à le réactiver (les mauvaises langues y voient même un fâcheux présage).

Il paraît que des améliorations ont été apportées à la formule de l’an dernier. Ah ! bon ? La Cantine du Voyage n’avait donc pas toutes les qualités superlativisées par les blogueurs ? On nous aurait menti ? Hélas, les premières impressions 2014 sont rien moins que concluantes. Oh ! le site du Hangar à bananes, les transats et le baby-foot gardent tous leurs attraits sous le soleil de juin. Mais la restauration, elle, semble avoir gardé tous ses défauts. Du moins si l’on en croit les critiques de convives déposées sur le site TripAdvisor. Sur 536 restaurants notés, La Cantine du Voyage arrive au 522ème rang.

L’honneur est sauf grâce à quelques restaurants de chaîne, sandwicheries et chinois encore plus mal notés. Mais pour ce qui est de faire de Nantes une destination gastronomique internationale, c’est mal parti. La Cantine reste une cantine.

3 commentaires:

Camille a dit…

Sans vouloir défendre la Cantine, au fond je m'en fous, seulement 10 avis sur Trip Advisor, mouais, c'est sans doute aussi (surtout ?) pour ça qu'il se retrouve au fond du classement. Et encore, "30% le recommandent", donc c'est un peu limite de se baser sur ce site.

Sven Jelure a dit…

Le classement de TripAdvisor n'est sûrement pas exempt de critiques. J'ignore la manière exacte dont il est établi mais le nombre d'avis est pris en compte. Beaucoup des restaurants classés en recueillent moins de dix. Dix avis, certes, ce n'est pas énorme. Et il est vrai que trois d'entre eux sont favorables -- mais deux de ces trois-là jugent en fait le cadre (à propos de la nourriture, l'un d'eux précise même : "On ne peut que constater le côté surgelé et/ou préparé en quantité... ").
En fait, la rareté des avis sur La Cantine du Voyage est étonnante compte tenu du nombre énorme de repas servis l'an dernier. On n'en trouve aucun sur Citivox, six sur Yelp -- mais l'un d'eux date de 2009 et deux de 2010, donc il y a forcément une erreur ; un autre date de 2012 et vante la "carte des vins intéressante", donc il est douteux. Deux critiques seulement portent sur La Cantine de l'an dernier ; elles sont moyennement favorables, mais l'une d'elles précise "Sans le soleil et les transats, l'apéro avait beaucoup moins d'intérêt, et puis niveau repas...bof bof. OK les produits sont locaux, c'est bien, mais qui dit local ne dit pas forcément gouteux. ON ne s'en souviendra pas pour ce qu'on y a mangé, et encore moins pour le service." On fait mieux comme dithyrambe !
D'une manière générale, les gens qui donnent leur avis sur les sites sont bon public : ils ont passé un bon moment et c'est ce qui compte. Et puis, personne n'aime dire qu'il s'est fait avoir ! Donc, les dix avis de TripAdvisor, médiocres en moyenne, comptent beaucoup moins que l'absence du grand nombre d'avis positifs qu'on s'attendrait à trouver.
Et puis, je cherchais aussi à souligner le contraste radical entre les avis stipendiés, qui ont trouvé La Cantine du Voyage excellente, et les avis des "vrais" consommateurs. Le problème n'est pas tant que le restaurant soit bon ou pas. Mais
Le Voyage à Nantes, société publique locale, appartient aux citoyens. Jusqu'où est-il légitime dans sa fonction d'office de tourisme en vantant ses réalisations ? A quel moment cesse-t-il de l'être en cherchant à bourrer le crâne des Nantais ? Depuis l'élection de Jean-Marc Ayrault, la ville de Nantes a un problème avec le respect des faits. La Cantine du Voyage n'en est qu'un modeste exemple.

CYRANO a dit…

Il est vrai que de la proximité, les élus ne fréquentent pas les les " restos du cœur" victimes de la concurrence "déloyale sans luxe". Voyage à Nantes, une cantine sur le Quai des Antilles, un bar sur le toit de l’Ecole nationale d’Architecture. Objet passé d'une lettre ouverte dénonçant la " tourista" de la ligne verte! Pas de classement bibendum au Michelin? L’auto phobie étoilée de plaques européennes ne stationnant plus en double peine capitale verte? Le cas de conscience de l'hygiène Française. L'économie d'eau écologique et le lavage des mains gastronomique Français. La cantinière Thénardier misérable non classée à l' UNESCO du piano des chefs. Le menu d'un avenir facturée en Sot - nantes en serviette chiffonnée Royal de Luxe et fourchette " des rois" de la cour du ferrailleur des machines? Je propose des bouchons verts brevetés en recto pour éviter le CO2. A défaut des bénévoles " non pétomanes " pour remplacer les intermittents. Bonne journée à tous!

PS: La cantine est - elle au nouvelles normes Duflot? Dont les lois inapplicables sont détruites pour sauver la catastrophe actuelle du bâtiment et de l'immobilier!