vendredi 5 septembre 2014

Le Voyage à Nantes 2014 (6) : sublime, forcément sublime

Pour la presse régionale, le mois de septembre ramène toujours ses « marronniers ». La rentrée des classes. Les travaux en ville. Les nouveaux horaires de la TAN. Et le glorieux bilan du VAN. En 2014, ça ne change pas : Cocorico ! « Même si deux millions de visites, cela ne veut rien dire », selon ses propos rapportés par Philippe Corbou dans Presse Océan ce 5 septembre, Jean Blaise le dit quand même…

Reste à savoir ce qu’on compte. « Le seul chiffre important est que l’on augmente les visites de 500.000 unités », dit encore Jean Blaise. Comme on compte plusieurs fois les mêmes visiteurs, au château, place du Bouffay, au jardin des plantes, etc., toute variation des « unités » peut dénoter en fait une variation du nombre de compteurs. Et, comme par le passé, rien ne permet de distinguer touristes et simples passants. Ces deux derniers mois, j’ai traversé au moins soixante fois l’un ou l’autre des trois lieux cités plus haut : pour combien d’unités suis-je inscrit dans les chiffres du Voyage à Nantes ?

Il y a des endroits où les comptages sont moins discutables. Le Nid, par exemple : on ne monte pas par hasard en haut de la tour Bretagne. Bilan 2013 : 113.000 visiteurs. Bilan 2014 : 107.161.

Cela dit, à vu de nez, on a croisé cet été à Nantes bien plus de touristes étrangers que les années précédentes. Un succès du Voyage à Nantes ? Ou plutôt un succès des politiques de rigueur menées en Espagne et au Royaume-Uni ? En tout cas, ceux qui voient un peu plus loin que le bout de la rue Crucy savent que toute la Bretagne a connu une bonne saison touristique 2014. Et pas seulement la Bretagne. Bordeaux a annoncé une forte augmentation du taux d’occupation de ses hôtels de milieu et haut de gamme en juillet. Le parc du Puy du Fou et le Futuroscope ont attiré respectivement 15 % et 17 % de visiteurs en plus cette année. Et là, le comptage est indiscutable : ce sont des gens qui paient.

Évidemment, rien ne permet de dire si la fréquentation touristique aurait été identique ou inférieure (voire supérieure, qui sait ?) sans les machins semés de-ci, de-là par le Voyage à Nantes. Les comparaisons incitent au moins à la modestie. Mais si Jean Blaise a un talent, c’est de savoir tirer la couverture à soi.
Certains ont quand même un peu de mal à s'émerveiller

6 commentaires:

Anonyme a dit…

Le VAN ne nuit pas, c'est déjà bien.

Sven Jelure a dit…

Le VAN ne nuit pas ? Pas si sûr ! Je compte y revenir un de ces jours.

Jobarde Rollande a dit…

et pendant ce temps, vin rouge et charcuterie pour Jean-Marc Ayrault. Pour la première fois depuis son départ de Matignon, l'ancien Premier ministre a convié début septembre les 60 anciens membres de son cabinet pour un pot « à la bonne franquette » à la questure de l'Assemblée Nationale.
Vin rouge et charcuterie, cela ne vous rappelle pas certains apéros saucissons-vin rouge? Mais cette similitude fortuite, prouve au moins qu'il n'y a avait pas de muscadet.

Anonyme a dit…

Ce que Sven oublie de préciser : "Selon Dominique Hummel, 1 visiteur sur 2 déclare être venu au Futuroscope pour découvrir en premier lieu la nouvelle attraction des Lapins Crétins." (source : Wikipédia). Le Futuroscope 2014 : 46 millions d'euros d'investissement pour les 4 prochaines années dont 8 millions du département. A méditer...

Anonyme a dit…

@Jobarde Grolland,

Cépage melon v/s cépage merlot ?

On ne peut ici que saluer le bon goût de notre JMA local. Sincèrement, vous êtes-vous déjà régalé en buvant ce blanc sec du pays nantais, ce breuvage dégueux et générateur de migraine ? Il est vrai que mon niveau socioprofessionnel sans-dents ne me permet pas de déguster un "excellent" muscadet à 15 ou 20€ la bouteille...

En revanche, sa consommation charcutière est plus discutable quant aux ravages écologiques induits.

Ha ha ha, le bel amalgame si politiquement correct : saucisson+vin rouge= racisme. La production porcine bretonne complice de xénophobie ? N'avez-vous pas remarqué que cette industrie a repeint le littoral en vert, preuve s'il en est d'un cosmopolitisme assumé !? Et si à cela, on ajoute la couleur et l'odeur du lisier...

Et pour finir lien YouTube, un brin provocateur, ainsi l'inénarrable commentateur @VertCocu pourra poursuivre ses insultes à mon égard... Mais veuillez, s'il vous plaît, prendre connaissance du contexte de cette "création" avant de vociférer quoi que ce soit...

Https://www.youtube.com/watch?v=OaSGHv5puFo&feature=youtube_gdata_player


OLS

Sven Jelure a dit…

Pure provocation à l'égard du muscadet -- mal informée d'ailleurs puisque la plupart des muscadets, y compris parmi les meilleurs, se vendent moins de 10 euros au détail. Pas de raison de se priver !