vendredi 7 novembre 2014

Bilan du Voyage à Nantes 2014 : (3) le bilan 2013 était faux

En chargeant l’AURAN d’établir le bilan de son opération estivale 2014, Le Voyage à Nantes ne prenait pas trop de risques : l’Agence, qui vit presque uniquement de subventions publiques, ne voudrait assurément pas faire trop de peine à la municipalité nantaise. Mais quand même, assez sévèrement accrochée par la Chambre régionale des comptes le mois dernier, l’AURAN ne pouvait pas non plus brader son professionnalisme.
Il était pourtant souhaitable de publier des chiffres potables, c’est-à-dire encore meilleurs que l’an dernier. En effet, la délégation de service public par laquelle Nantes a confié sa politique touristique au Voyage à Nantes vient à expiration au 31 décembre 2014. Son renouvellement aurait fait désordre en cas de flop.

Que faire, alors ? Puisque la voie de l'hyperbidonnage était fermée, il ne restait qu'à faire semblant d’ignorer les résultats de l’an dernier. L’AURAN les a balayés sous le tapis d'une simple note en bas de son communiqué sur le bilan 2014 : « Les chiffres de fréquentation et d’estimation des retombées économiques retropolés pour 2013 diffèrent des chiffres annoncés en 2013 car la durée moyenne de séjour, variable essentielle au calcul de la fréquentation, a été affinée dans l’enquête 2014 et reprise dans le calcul de la fréquentation. »

Que voilà une manière alambiquée de dire une chose simple : les chiffres proclamés par Jean Blaise en 2013 étaient faux ! Telle est la principale leçon du bilan 2014. Au passage, ils ont bonne mine, les observateur44, michel et autres anonymes qui, l’an dernier, s’indignaient des doutes exprimés par ce blog sur les chiffres affichés par le Voyage à Nantes et sur la méthode utilisée pour les établir. Les voilà désavoués de la manière la plus claire. On attend des excuses...

(À suivre…)

4 commentaires:

Tatave a dit…

Sven, je pense qu'il est vain d'attendre des excuses car chez ces gens là, Monsieur...

Sven Jelure a dit…

Oh ! je ne me fais pas beaucoup* d'illusions, mais je ne vais pas non plus me priver de cette satisfaction d'amour-propre, hein ?
* Un peu quand même : parmi les gens qui prenaient les dires de Jean Blaise pour argent comptant, il y avait peut-être d'honnêtes naïfs...

Tatave a dit…

Bien d'accord avec vous Sven quant à ne pas se priver d'une petite leçon !...
Pour les naïfs, que de bonté de votre part par pure charité, je n'en doute pas, quoique...

VertCocu a dit…

Hihi ! Sven est rancunier !
Vous avez bien raison. Merci encore pour vos articles.