lundi 17 août 2015

La fontaine de la place Royale est bien gardée

L’estuaire de la Loire est bien gardé, révélait Ouest France ce matin. La statue de la Loire ne l’est pas moins. Un barbu monté la chatouiller en haut de la fontaine de la place Royale cet après-midi a déclenché l’intervention d’un équipage de la BAC. Avec gilets pare-balles : sait-on jamais ce que l’individu cachait dans son boxer ?

Les badauds s'arrêtaient. S’agissait-il d’un animateur stipendié par Le Voyage à Nantes pour mettre en valeur un lieu intéressant de la ville ? Si l’on met des sièges en l’air place du Bouffay, pourquoi pas des barbus place Royale ?

Mais non, ce n'était pas un comparse : redescendu de lui-même juste avant l’intervention de la grande échelle des pompiers, l’incivil baigneur est reparti menotté. « Ça rigole pas à Nantes », notait une estivante. « Si c'est comme ça avec les blagueurs, qu’est-ce que ça doit être avec les délinquants ! »

video

3 commentaires:

Anonyme a dit…

On pourrait répondre à cette dame qu'à Nantes, comme partout ailleurs, on est fort avec les faibles, et faible avec les forts...
On pourrait également chercher quels sont les autres critères discriminants : âge, sexe, origine, nombre de personnes, heure de la journée.
Des enfants en maillot de bain, on en voit régulièrement s'ébattre dans les fontaines nantaises : trop vieux (discrimination par l'âge !).
Des étudiants avinés, des supporters de foot (ou de partis politiques) aiment également clapoter à l'occasion : mais il est plus tard, et ils agissent par groupes : discrimination par l'heure, et par le nombre, dans ce cas...
Une femme aurait-elle subit le même traitement ? On voit régulièrement des gens impavides tremper leur pied dans les eaux de la fontaine ; la tenue du monsieur ? Etc.
Le petit miroir d'eau (la réduction de celui de Bordeaux) s'achèvera bientôt. Gageons qu'un règlement plus explicite viendra encadrer les "publics".

Cyril44 a dit…

Vu que c'est un barbu, aux yeux des autorités, ils ressemblaient probablement à un Djihadiste ^^
D'où son éventuelle arrestation...

Concernant le miroir d'eau, pas sûr que la réglementation soit explicite voire même existante : ce qui est sûr est qu'en cas de prolongation de l'été au mois de Septembre, il sera pris d'assaut de jour comme de nuit.
Je plains déjà les conducteurs de tram qui devront faire preuve de plus de vigilance encore entre les stations Duchesse Anne et Bouffay pour éviter de percuter des fêtards...à moins que des barrières jonchent la ligne de tram entre ces deux stations...

Anonyme a dit…

L'actualité récente du militantisme nous éclaire un peu : on peut escalader la fontaine, pour la bonne cause, et en étant habillé. La bonne cause, c'est celle des dauphins qu'il faut libérer de leur cirque nautique, et l'habillage, c'est une tenue sombre (noire ?), vaguement anarchisante...
Monsieur le barbu, votre caleçon bleu ciel était trop clair, et trop court. Et votre acte trop gratuit (dans une cité tellement fière de son passé surréaliste).
Pensez, la prochaine fois que vous vous livrerez à l'escalade de l'un nos monuments, à emporter votre banderole : "Libérez les boucs de Poméranie, salauds !"