jeudi 11 février 2016

European Best Destinations : et le vainqueur est…

Les jeux sont fait, le concours European Best Destinations est clos depuis hier, plus moyen de voter en faveur de Nantes. Laquelle des vingt villes pressenties aura-t-elle été désignée par les internautes (on exclut bien sûr l’hypothèse du pipotage) ?

Mon pronostic personnel : Zadar. Non, non, je ne plaisante pas, Zadar, une ville croate presque dix fois plus petite que l’agglomération nantaise.

En fait, parmi les vingt villes que European Best Destinations a convaincues de s'aligner à son concours, trois seulement semblent avoir pris l’affaire vraiment au sérieux : Athènes, Nantes et Zadar. Londres, Madrid ou Rome n’avaient sans doute pas besoin de ce modeste coup de pouce promotionnel. Prague, Vienne ou Plovdiv avaient peut-être mieux à faire que de rameuter leurs internautes.

Selon Alexa, 15,1 % des visiteurs du site www.europeanbestdestinations.com se trouvent en Croatie. À tous les coups, ils auront voté pour Zadar. Ils sont deux fois plus nombreux que les visiteurs français (7,7 %). Même si tous ces derniers avaient voté pour Nantes, nous serions encore loin derrière la ville dalmate. Or tous n’ont sûrement pas voté pour Nantes puisque la France comptait une autre ville « nominée » : Paris, excusez du peu.

La Grèce, elle, occupe une position intermédiaire avec 12,9 % des visiteurs de European Best Destinations. Le sort d’Athènes pourrait donc n'être pas scellé. Mais les chances de Nantes paraissent des plus minimes.

4 commentaires:

Maxime a dit…

Bonsoir et félicitation pour vos papiers, souvent pertinents et bien informés, parfois de mauvaise foi, d'autres fois incomplets. c'est le cas de celui-ci.

Il aurait été judicieux de s'interroger sur la validité de ce titre de "meilleure destination européenne". L'organisateur de ce "concours, une "organisme européen indépendant" comme tente de le faire croire le Voyage à Nantes, est en fait une agence de communication belge, qui facture ses prestations aux offices de tourisme des villes d'Europe. Un service low-cost (moins de 500 euros par an), qui comprend la participation à des "concours".

Les "nominés" (sic) sont donc simplement les clients, qui assurent eux-même la promotion du concours, au besoin en mentant sur les conditions de son organisation. Les villes qui ont le plus besoin de promouvoir leur destination ont donc saturé les réseaux sociaux et les panneaux d'affichage d'invitation au vote, en jouant sur le chauvinisme de ses habitants.

Il suffisait ensuite de prier pour que les médias locaux, largement invités à communiquer eux aussi sur l'extraordinaire "nomination", n'aillent pas fouiller trop loin. Et il faut bien dire qu'à Nantes (comme à Bordeaux l'an dernier) les médias se sont contentés de la belle histoire.

EBD, cette boîte de com' nouvelle génération, très habile, laisse ses clients faire l'essentiel du travail. Ainsi, presque tous les textes et les photos visibles sur le site www.europeanbestdestinations.com sont livrés par les offices de tourisme. Des textes transmis en anglais. Ils sont ensuite traduits automatiquement en 38 langues, par le service Google Translate.

"Traduit" en français, le texte en anglais envoyé par le Voyage à Nantes, ressemble à ça : "L'écrivain Nantes-né Jules Verne ne serait probablement pas croire à quel point la créativité a fait son chemin à Nantes" (sic)

En effet, Jules Verne ne s'en remettrait pas...

Maxime a dit…

Au temps pour moi, je n'avais pas vu votre article du 13 janvier sur le même sujet...

Sven Jelure a dit…

En effet, j'avais déjà évoqué la nature commerciale d'European Best Destinations, mais sans approfondir la question. En particulier, je n'avais pas noté l'insuffisance des traductions. Merci pour les compléments que vous apportez.

Anonyme a dit…

http://www.ouest-france.fr/bretagne/vannes-56000/vacances-de-paques-vannes-lune-des-destinations-les-plus-prisees-4086303

Bah ? et Nantes alors ? mince jean Blaise n'a pas pu se connecter pour cliquer et re-cliquer ....
Rennes une fois de plus devant Nantes, c'est ballot !
Arhhhh je ne sais pas pourquoi mais je sens que le VAN va se rapprocher de la mère Poulard, à bon entendeur :)