jeudi 29 septembre 2016

Le Grand éléphant intéresse moins que la plus longue pizza du monde mais plus que le robinet à Nutella

Pierre Orefice, patron des Machines de l’île, s’est empressé d’alerter la presse : une vidéo de leur Grand éléphant présentée par Insider Travel sur sa page Facebook a été vue plus de 4 millions de fois en 48 heures. « C’est incroyable », s’enthousiasme-t-il dans Presse Océan, en estimant que « la seule explication de cet emballement après 10 ans d’existence de ce film vient de l’importance des communautés des Makers et de Burners ».

Plus de 4 millions de vues, 4,1 millions même à cette heure, c’est un beau résultat en effet. Mais Insider Travel en a vu d’autres. Ce site qui se définit comme une « destination pour les amateurs de voyages, les aventuriers et les touristes en chambre » dépose chaque jour sur son site des dizaines de vidéos et d’informations pittoresques.

Le 27 septembre, tiens, le même jour que l’Éléphant, il a montré « la manière la plus sympa de manger des nouilles », avec ce soir un score de presque 17,4 millions de vues : plus de quatre fois l’Éléphant. Et aussi la cuisson à Naples de la plus longue pizza du monde, presque 16 millions de vues. Normal : les mangeurs sont plus nombreux que les Makers. Et les baigneurs aussi : une piscine à débordement dans les montagnes suisses fait pas loin de 12 millions de vues.

Mais, répétons-le, 4,1 millions de vues pour l’Éléphant, ça n’est pas mal du tout. C’est deux fois plus qu’une vidéo sur une source d’eau chaude dans une plaine de l’Utah ou un robinet à Nutella dans un bar australien, également présentés par Insider Travel ce 27 septembre. On a les distractions qu’on peut.

5 commentaires:

Anonyme a dit…

Sans parler des 89 millions de vues pour le restaurant Raclette à New York ;-) ;-)

Sven Jelure a dit…

C'est sûrement pour ça qu'on s'apprête à construire un nouveau Café de la Branche !

Anonyme a dit…

Si chaque visionneur de la vidéo versait un euro ou un dollar pour la caisse de retraite du pachyderme, pourrions-nous enfin en être débarrassés !?

Un nantais (très) fatigué des barrissements d'Oréfice et Delarozière.

Leblanchet a dit…

Encore une fois saluons le travail du journaliste de PO qui se pâme devant les déclarations de Pierre Oréfice pour écrire son publi-reportage. Ils n'ont pas l'idée à PO de facturer les Machines?

La PQR a de beaux jours devant elle, la paresse intellectuelle conjuguée à la nécessité de "pisser de la copie" assurent aux lecteurs des infos locales qui ne relèvent même plus des "chiens écrasé"s, mais des "bouses d'éléphants".

Anonyme a dit…

La médiocrité subventionnée : presse, éléphant, journaliste, créateur...