mercredi 24 décembre 2008

Pourquoi l'éléphant est fondu

Tout était parfaitement organisé : il y avait de la glace*, une tronçonneuse et des sculpteurs, et même quelques spectateurs. Sauf qu'il y avait aussi pas mal de degrés en trop : à Nantes, il arrive qu'il ne gèle pas à pierre fendre aux premiers jours de l'hiver. Nous sommes en climat océanique, quelle surprise ! Résultat : le premier des éléphanteaux de Noël aux Nefs était mort-né. L'éléphante a perdu les eaux avant terme. Cependant, tous les espoirs restent permis pour le 3e et dernier éléphanteau, il pourrait être sauvé par les masses d'air venues de Sibérie qu'annonce la météo.
* Quoique... une tonne, ça impressionne sur le papier, mais au milieu des Nefs, c'est plutôt riquiqui.

Aucun commentaire: