mardi 6 novembre 2012

Le web dément Jean-Marc Ayrault

Dans son message de vœux pour 2012, Jean-Marc Ayrault avait affirmé que « Nantes est la seconde ville du web ». On s’en était étonné ici. En effet, l’alors maire de la ville n’avait  apporté aucun début de preuve pour justifier son cocorico. EntrepreNantes avait fait un effort louable mais pas très fructueux pour combler le vide. Hélas, depuis lors, l’affirmation a été démentie par de nombreuses observations.

Et en particulier par le baromètre mensuel Collectivités territoriales & réseaux sociaux de l’Institut Edgar Quinet, une organisation créée « par des élus pour les élus » et qui compte parmi ses fondateurs l’un des ministres du gouvernement actuel, Vincent Peillon.

Créé voici quelques mois, le baromètre « analyse la présence et l'activité des collectivités territoriales françaises sur Twitter et Facebook ». Pour le mois d’octobre, parmi les villes françaises, Nantes se classe 4ème derrière Paris, Bordeaux et Toulouse pour le nombre de followers sur Twitter mais ne figure même pas dans le top-ten des pages Facebook.

Comme pour souligner le trait, la Loire-Atlantique fait nettement mieux dans la catégorie départements : elle se classe deuxième sur Twitter et quatrième sur Facebook. Les Pays de la Loire, au contraire, sont totalement absents du classement des régions. Cruel constat : la Bretagne, elle, est numéro 1 sur Twitter.

Aucun commentaire: