samedi 2 avril 2011

Université de Nantes : et alors, et alors... Ayrault va arriver-er-er

Tous les espoirs ne sont pas perdus pour l'enseignement supérieur nantais. Selon Presse Océan d'hier, sous réserve que cela ne soit pas un autre poisson d'avril (disparition de la grue jaune, réapparition de la rose), Martine Aubry aurait chargé Jean-Marc Ayrault, qui fut professeur de collège dans les années 1970, de promouvoir le volet éducation du projet socialiste. Cela ferait de lui  un ministre de l'éducation putatif.

À condition que DSK ne se présente pas, bien sûr, puis que Martine Aubry remporte les primaires socialistes, puis qu'elle soit élue à la présidence de la République, puis qu'elle obtienne une majorité à l'Assemblée, puis que son premier ministre partage son avis sur les futurs titulaires d'un maroquin. Mais enfin, l'espoir fait vivre, et la perspective de ce que le maire de Nantes pourrait accorder demain à l'université de sa ville fait un peu oublier ce qu'il n'a pu lui obtenir aujourd'hui.

1 commentaire:

PR27 a dit…

Bizarre, en septembre dernier c'était Auxiette qui avait été appelé en renfort. Ca me va bien que Ayrault fasse la promo du volet "education, il est bien plus convaincant qu'un certain Bruno Julliard...