jeudi 17 novembre 2011

Mémorial au Mémorial

Le Massachusetts Institute of Technology (MIT) est l’une des universités les plus prestigieuses du monde. Krzysztof Wodiczko, concepteur du Mémorial à l’abolition de l’esclavage, y est professeur « émérite » au sein du département d'arts graphiques.

Le trombinoscope de l’université détaille son œuvre, laquelle comprend un « Memorial to the Abolition of Slavery, Nantes France, […] to be opened in 2009 ». Un Mémorial qui ouvrira en 2009… Qui osera leur expliquer la réalité de la situation ?

3 commentaires:

Leblanchet a dit…

Nantes a cette particularité de ne pas savoir mener à bien les chantiers artistiques. Voir Yann Kersalé pour l'éclairage de la cathédrale, sans oublier la fontaine du square Fleuriot de l'Angle et puis Dan Graham et la place du Commandant Lherminier. Je n'évoquerai pas les oeuvres d'Estuaire qui relèvent d'une autre problématique.

Sven Jelure a dit…

Il est vrai que ça en devient troublant...

Anonyme a dit…

Yann Kersalé, c'est vrai... il s'était même essayé à la Tour Bretagne.