mardi 27 août 2013

Nantes Passion décolle à pleins tubes avec l’Aéroflorale mais se plante sur les platanes

« La cité du nord de l’Allemagne a réservé un accueil chaleureux à l’Aéroflorale II », lit-on p. 59 du dernier Nantes Passion à propos de l’étape de la serre « volante » de François Delarozière à Hambourg. Le magazine municipal a été distribué dans les boîtes aux lettres ces derniers jours. Compte tenu de ses délais de transport (il est imprimé à Laval), de fabrication, de mise en page et de validation politique, il a été rédigé au mieux fin juillet. Soit un mois avant le séjour de l’Aéroflorale II à Hambourg, du 22 au 25 août... Il y a un mot pour cela : bidonnage. Comme une quelconque feuille de chou (on a les capitales vertes qu'on peut), Nantes Passion fait passer le storytelling avant la réalité.

Cela dit, écrire ses articles à l’avance a parfois des inconvénients. « Nous nous sommes intéressés à l’étude de la vigne mariée et des platanes, arbre remarquable et particulièrement résistant à la pollution urbaine » fait dire Nantes Passion au commandant FD après l’étape de l’Aéflorale à Turin au mois de mai. Hélas, cette remarque est devenue politiquement incorrecte entretemps : début août, la ville de Nantes a ratiboisé les platanes du boulevard de la Prairie au Duc pour les remplacer par d’autres essences !

23 commentaires:

Leblanchet a dit…

Sur le fond, votre retro-planning s'avère probablement exact. Mais, vous admettrez tout de même que "bidonnage" me semble un tantinet exagéré. Nul doute que l'accueil fut chaleureux, ce qui ne préjuge ni d'un nombre de personnes, ni d'un succès spectaculaire. On peut supposer que les participants hambourgeois ont manifesté un accueil chaleureux, du fait qu'ils sont polis et courtois. Ce n'est certainement pas une contre-vérité.

S'agissant d'un journal municipal, la déontologie de la presse y est soumise à restrictions. Les rédacteurs sont "embedded" comme disent les militaires anglo-saxons pour qualifier les journalistes.

Gilbert a dit…

Effectivement , bien vu SVEN... Presse - Océan du 1er Août publiait cet article:

Une page de l'histoire de l'île de Nantes se tourne. L’emblématique alignement de platanes du boulevard de la Prairie au Duc a vécu l’année ou Nantes est capitale verte. Une entreprise est à l’œuvre pour abattre trente-sept arbres, soit la quasi-totalité. Un spécialiste diligenté par la Ville a en effet constaté qu’ils sont « malades et dangereux », touchés par un champignon. Mais c'est promis la Ville va les remplacer par de nouvelles essences, Tulipier, Micocoulier ou Frêne « en cohérence avec celles implantées dans le cadre des aménagements de la ligne C5 du Chronobus ». J'ose ajouter: Qui a décidé de l'abattage? Quel champignon? Je vais prospecter pour en savoir plus à défaut de trouver un rapport officiel concernant la maladie effective des platanes abbattus!

Bonne semaine SVEN!

Sven Jelure a dit…

Ah ! Leblanchet, si "bidonnage" vous choque, parlons au moins de "conjecture", qui au moins figure dans le dictionnaire de l'Académie. Bidonnage ou conjecture ne signifient pas faux mais supposé ou inventé. J'imagine volontiers que l'accueil des Hambourgeois a été, peut-être pas "chaleureux" (c'est l'Allemagne, quand même) mais sûrement courtois. J'imagine... et le rédacteur de Nantes Passion aussi. Il ne nous livre pas une information mais son idée a priori sur l'accueil que l'Aéroflorale recevrait le jour dit.
En revanche, je suis d'accord avec vous, la déontologie de la presse municipale est sûrement minimaliste.

Gilbert a dit…

Correction SVEN : Platanes "abattus".

A propos de journal municipal, j'ose me bidonner du bidonnage.En quelques mois sur la page Wikipédia consacré à J.M.A et en particulier au chapitre condamnation: Les rédacteurs à l'origines du sujet protestent contre des modifications et suppléments survenus depuis quelques mois! Nantes passion ... la déontologie de la langue en bois de platane!

Bonne soirée!

Gilbert a dit…

Correction, pardon: A l'origine.

Anonyme a dit…

Dialogue imaginaire :

- La santé des platanes vous préoccupe, Monsieur ? Ceux de Londres sont plantés en quantité sur la plupart de nos boulevards. Dans quelques années la ville sera chauve...

- Ici, il pleut deux cents jours par an, autant qu'en Angleterre. Y'aurait-il un problème chez nous et pas là-bas ?

- Pff... Il s'agit d'un hybride apparu spontanément entre platanes d'Orient et d'Occident...

- Un choc des civilisations ??

- En quelque sorte, la diaspora Platanus acerfolia nantaise est à la fois victime, d'une attaque de champignons et d'aménagements sauvages...

- Certes, les champignons sont une fatalité mais pourquoi l'équipe municipale verte de la capitale verte a souhaiter éliminer "les ressortissants" du boulevard de la prairie-aux-ducs sans, au moins tenter, d'utiliser quelques fongicides ?

- Trop polluants, ces produits... Et je crois savoir que Delarosière et Oréfice ont l'intention de construire un mammouth qui fera le tour complet de la ville.

O. LS

Gilbert a dit…

Absolument Anonyme,

D'ici que machin des machines plante nos impôts avec des arbres aux hérons!

Leblanchet a dit…

Les automobilistes et les bus de la TAN sont-ils dangereux pour les platanes ?

Probablement plus que les champignons et autres Tigres du platane.
Ils seront donc "abbattus" (sic)c'est un massacre dans ce cas. Mais nous pouvons compter sur le prospecteur (resic) pour lever le mystère. Les lecteurs, des élucubrations pathétiques de l'ancien de la coloniale, connaissent sa fibre verte et rose.

Ces platanes qu'on abat...

Leblanchet a dit…

bidonnage et conjecture ne sont pas des synonymes. Le bidonnage est une tromperie, un trucage; alors que la conjecture est une opinion, une supposition. D'accord pour conjecture. Quant au présupposé sur l'attitude des Allemands, je vous laisse ce genre d'a priori, à l'instar de l'avis d'un surnommé Sly sur Nantes, lu sur un forum : Ce que je n'aime pas à Nantes "La circulation, le nombre de voitures diesel, les gens qui font campagnards, le boulot qui n'est pas top, le climat gris froid et humide."(avril 2013).

Sven Jelure a dit…

Je n'ai pas dit que bidonnage et conjecture étaient synonymes, mais j'ai sous-entendu qu'ils étaient parents ! Entre eux, c'est une affaire de degré et non de nature. La conjecture est une supposition présentée comme telle, tandis que le bidonnage est une supposition présentée comme un constat. Et réflexion faite, c'est bien de "bidonnage" qu'il faut parler ici ! En effet, le "journaliste" de Nantes Passion décrit comme s'il y avait assisté un phénomène futur.
Quant à la "chaleur", l'Académie la définit comme l'"ardeur des sentiments, de leur manifestation". On est au-delà de la simple courtoisie. Je ne dis pas que les Hambourgeois n'ont pas manifesté de chaleur envers l'Aéroflorale, je n'en sais rien, mais je parierais plutôt pour un accueil "aimable", voire "sympathique".Les commentaires disponibles en ligne sont rares ; le plus significatif, celui de l'Elbe Wochenblatt (http://www.elbe-wochenblatt.de/wilhelmsburg/lokales/luftschiff-landete-am-s-bahnhof-d20217.html) connote davantage une politesse légèrement ironique que la chaleur.

Leblanchet a dit…

une conjecture est une hypothèse qui n'a encore reçu aucune confirmation, ce qui est le cas. Un bidonnage est dans le jargon journalistique une info "bidon",truquée dans l'intention de tromper ce qui n'est pas le cas. Il y a une hypothèse qui est avancée, le problème se situe dans le registre de la temporalité de l'info délivrée, comme vous l'avez souligné justement, pas dans une duperie portant sur l'information.

Vous supputez un degré d'accueil dont pas plus que le journaliste vous ne pouvez juger. Sauf à dénier aux Allemands une capacité à manifester un accueil chaleureux. Dans le sens commun de l'expression et non dans une défense de la langue française qui évalue la chaleur de l'accueil aux termes du dictionnaire.

Gilbert a dit…

11 commentaires ( deux corrigés sans surveillance) qui poussent comme des champignons. Machin, Modeste Narcisse " colonisant le sujet en limite rose - verte du mémorial culpabilisateur". Histoire sans paroles de la grande muette? Un chancre bio coloré du syndrome des platanes. De Fernand Raynaud à Coluche l'histoire accidentelle des arbres? Ici, je n'ajoute aucune référence des 42 000 arbres du canal d'un midi plus infectés que le palmier en Zinc de Djibouti. Le pionnier colonialiste moins cher que la futur " faire ailleurs de l'arbre au héron!". Il est vrai que ma prospection se voulait celle du net. Aucun article à ma connaissance n'identifiant le champignon prédateur. Un oubli de sniper en mycologie pas net! Nantes " passionnelle". Un rappel: Nantes Passion ...Une condamnation refait surface dans la presse en 2012, lorsque Jean-Marc Ayrault est pressenti pour occuper le poste de Premier ministre. Du fait de l'ancienneté de la condamnation, Jean-Marc Ayrault bénéficie d'une réhabilitation automatique en 2008 et son casier judiciaire redevient vierge. Source du papier Platane recyclable Wikipédia. Au fait, François s'en va " normalement en guerre". En string kaki et régime spécial des généraux. D'ici que les élucubrations
"antimilitaristes" proposent une guerre écologique propre des propriétaires de la planète!

Bonne journée SVEN, VDR ( Vivant D'en Rire). je ne savais pas que les rédacteurs propagandistes d'un journal municipal étaient de journalistes? La carte rose verte des journalistes municipaux sans élucubrations militantes?

Gilbert a dit…

Juste une correction ( sans empressement sic) et sans superstition du commentaire N° 13. L' oubli du champignon de ma force de Frappe AZERTY qui en " vaut deux". Les platanes centenaires qui bordent la Sèvre à ST Jacques sont - ils malades? Pas de Diesel, pourtant historiquement la cale de pont Rousseau y embarquait les animaux à méthane CO2 jusqu'aux Antilles! C'est vrai que dans le tronc du platane centenaire je ne grave pas la contrefaçon du cœur bobo écologiste. La dent de la sève, je suis né paysan de mon pays!

Bonne journée!

General Vibre a dit…

L'accueil, de fait, a été excellent à Hambourg, et la ville de Nantes joliment mise en avant:

http://www.mopo.de/gartenschau/-aeroflorale--auf-der-igs-das-irre-luftschiff-von-wilhelmsburg,22704014,24091662.html

Quelques images: http://vimeo.com/72724570

Sven Jelure a dit…

Merci pour les références, General Vibre. Cela dit, je n'en fais pas la même lecture que vous. La vidéo de Vimeo montre un public plutôt clairsemé et perplexe. Quant à l'article du Hamburger Morgenpost, il se contente de rendre compte de la visite de l'Aéroflorale, sans qualifier l'accueil que lui ont réservé les Hambourgeois. J'ai même l'impression qu'il est plutôt condescendant quand il dénonce la fable de la machine qui vole ("Fliegen kann die irre Konstruktion daher auch nicht") et rappelle que Hambourg, en son temps, avait fait circuler un train entier pour mettre en valeur son "Öko-Technik".

Gilbert a dit…

Merci SVEN,

Heureusement que ton admirable culture de traduction confirme des articles écrits en Français. Le 15- 11 - 12, le professeur d'Allemand Jean - Marc, lui, en lapsus " effroyable" linguistique refroidissait en deux mots opposés la chaleur du sourire Germanique . Il est vrai que le general Vibre risque la correction de la note centésimale en deux accents de casque à pointe ( é é).
Le correcteur en insomnie de 23 h - 6 mn en cyclo - balai? Quand je pense que la méthode Assimil FFA de mes deux séjours ( de 96 mois) ne me permettait pas de rire en Allemand! C'est vrai que le nombre des murs dans le monde sont nombreux. Il n'y a pas que ceux des casernes et des tags du voyage! Le mur de Berlin sans délit de faciès des tags coloriés de sourires du mur des cons de la magistrature.

Merci pour la bonne traduction et bonne fin de journée!

Sven Jelure a dit…

Merci Gilbert, mais il faut être honnête : si je parviens à lire l'allemand, impossible de le parler. Je n'arriverais même pas à commettre la moitié du quart du fameux lapsus.

Gilbert a dit…

Sven bonne continuation,

Je pars musicalement en séjour. Je ne vais pas déranger plus " l'"aéroflorale OVNI budgétaire".

Je ne poste plus sur PO et son forum devient la réunion des brèves de comptoir!

Merci, Sven Gilbert.

Anonyme a dit…

Serait-ce depuis que vous n'y intervenez plus que le forum de PO serait devenu le café du commerce ?...

Sven Jelure a dit…

Hem ! je ne sais s'il faut prendre cette question comme une critique ou comme un compliment... Je n'ai jamais été très présent sur le forum de Presse Océan et je doute fort que ma modeste personne ait pu avoir le moindre effet sur son évolution. Par ailleurs, j'ai beaucoup de respect pour les Café du Commerce !

Anonyme a dit…

C'est à "Gilbert a dit" que s'adresse cette question !
N'est-ce pas lui qui dit : "Je ne poste plus sur PO et son forum devient la réunion des brèves de comptoir"...
D'où mon interrogation ?...

Anonyme a dit…

N'ayez crainte "Gilbert a dit..." aussi qu'il ne posterez plus ses élucubrations à répétition sur La Méforme... mais il n'a pas de mémoire probablement ou pas de parole...

Leblanchet a dit…

"qu'il ne posterait" sera plus seyant, même si la personne concernée pourrait effectivement utiliser un nous de majesté.