vendredi 25 juillet 2014

Une commémoration militaire pour Royal de Luxe en Australie

L'année prochaine, Royal de Luxe devrait sortir son scaphandrier géant du placard pour participer au Festival d’arts international de Perth. La troupe créera pour la circonstance un spectacle célébrant le centenaire de l’Anzac, l’intervention militaire australienne et néo-zélandaise contre les Turcs dans les Dardanelles en 1915.

La petite géante
vue de Liverpool
Coup de chance, la légende dorée de l’Anzac inclut une petite fille, Faye Howe, fille du gardien de phare de Breaksea Island, qui saluait les soldats quittant l’Australie à bord des transports de troupe. Un rôle sur mesure pour la petite géante.

Le coût du spectacle est évalué à 5 millions de dollars australiens, soit au cours actuel près de 3,5 millions d’euros*. C’est moins que le spectacle Royal de Luxe de cette année n’a coûté aux Nantais. Pourtant, tout est plus grand en Australie, et l'on va faire traverser la moitié de la planète à deux géants et à une centaine d'opérateurs et personnels divers.

Le contribuable ne devrait d'ailleurs débourser que 2 millions de dollars, dont une bonne partie apportée par LotteryWest, l’équivalent de la Française des Jeux dans l’État d’Australie-Occidentale.  Le reste du financement sera assuré par des dons et parrainages, en particulier celui de Crown Resorts, leader australien des casinos, qui apportera 1 million de dollars.

Ce blog ne serait pas fidèle à sa vocation s’il n’avait quelque motif de mécontentement : nulle part il n’est question de Nantes dans la communication autour de l’événement. Royal de Luxe est présenté seulement comme une troupe française. Ainsi que l’a observé la Chambre régionale des comptes l’an dernier, si Nantes compte sur Royal de Luxe pour assurer sa promotion internationale, elle a mal placé son argent.
________
* Et non 7 millions comme indiqué dans une première version de ce billet. Merci à Vert Cocu pour avoir signalé l'erreur.

13 commentaires:

Anonyme a dit…

L'Anzac Day est l'équivalent du 14 juillet en Australie. RdL n'a pas eu le 14 juillet à Paris, il aura peut-être l'Anzac Day à Perth, 4e ville d'Australie.

CYRANO a dit…

Merci Sven de ce rappel dont la thématique abordée était présente dans d'autres sujets. En particulier de liens adressés par des amis internautes sur le blog. J'en laisse , ici deux qui en dénonce la propagande en faveur du chiffonnier Royal de Luxe . En outre la vision de la photo du lien P.O. en résume toute " l’escroquerie intellectuelle caricaturale " d'une annonce surfaite.

http://www.ouest-france.fr/royal-de-luxe-sur-les-champs-elysees-le-14-juillet-2014-379356

http://www.presseocean.fr/actualite/commemoration-14-18-royal-de-luxe-pressenti-a-paris-20-01-2013-56368

Le pire en relation de l'antimilitarisme médiatique, c'est que P.O. a fait croire à la réécriture de la Marseillaise par une chanteuse ( dont, je ne fais pas la pub!: Le 1er Avril 2014. Un poisson d'Avril gros comme une baleine dont la connerie durable est à l'image du texte numérique de conclusion de l'article de cet extrait: " ... Et pourtant, les paroles de l’hymne républicain aurait bien besoin d’une réécriture sous un angle moins guerrier, plus pacifiste et féministe ... ".

Bref! La ligne éditoriale du journalisme antimilitariste n'est pas à l'heure où des militaires Français en opération sécurisent une épave d'avion. Je vous souhaite à tous , un bon weekend.

VertCocu a dit…

@Sven
1 euro équivaut à environ 1,5 dollar AU.

@Anonyme
Plutôt équivalent à notre 11 novembre, en bien plus respecté. Mais je vois bien l’occasion pour vous d’évoquer cette rumeur du 14/07 que j'apprends. Encore de la com' a destination des Nantais. Ça mange pas de pain, yen a certainement qui maudisse Paris de ne pas avoir remplacé les marionnettes habituelles par les mécaniques.
Nantes est tellement en avance sur tout et tout le monde !

Sven Jelure a dit…

1,42941 au cours d'aujourd'hui !

Sven Jelure a dit…

Houla, bon sang mais c'est bien sûr, j'ai fait la conversion à l'envers ! Merci Vert Cocu pour ce rappel salutaire.

CYRANO a dit…

Bonjour et clin d’œil à VertCocu,

Je ne demande pas la conversion en nouvelle monnaie "sot nantes" des impôts nantais et Métropolitain d'une "avance ". Il est vrai, que la cour des comptes ne devrait pas compter sur ses doigts d'un prochain audit!Sans dériver du calcul " mental" du sujet. D'une ancienne génération, je constate que de nombreux jeunes journalistes sont incapables de convertir en m2 une surface de 300 m x 300 m en ha de la zone du crash!Transport, ici, un lien:

http://www.presseocean.fr/actualite/nantes-grogne-cet-ete-dans-les-trams-et-bus-25-07-2014-118305

Un extrait: " Travaux, bouchons, retards, pannes, bus et trams caillassés… Ce mois de juillet est loin "d'être rose" pour les usagers de la Semitan" Fin. A défaut des centenaires de l'anniversaire de Anne de Bretagne, les travaux forcés à perpétuité " fêtent" le centenaire de 14 - 18 des tranchées!

Bon weekend!





Anonyme a dit…

Et pendant ce temps, Sir Jean-Luc C. est couvert de cadeaux en son nom propre pour le travail effectué à Liverpool. http://www.nantes.maville.com/sortir/infos_-nantes.-le-maire-de-liverpool-offre-un-tableau-des-geants-a-jean-luc-courcoult_52716-2588399_actu.Htm

Anonyme a dit…

A Cyrano, au sujet des "jeunes journalistes ne sachant pas convertir une surface"... moi je connais des jeunes non journalistes qui ne savent même pas ce qu'est une règle de trois !!!

CYRANO a dit…

Absolument cher(e) anonyme de 15:20. Sans dériver du sujet de base. L'évolution technologique et son mouvement binaire d'aliénations et de bienfaits en limite perpétuel de maîtrise humaine (3D d'avenir?). Les générations actuelles possèdent des avantages d'une jeunesse en apprentissage technologique bénéficiant de perceptions cognitives permanentes, en particulier des jeux! Je n'ajoute rien car , ici, la science fiction en serait le sujet d'un autre langage abstrait! Il y a vingt ans, l'extraction d'une racine carrée à la main devenait de la préhistoire. Je suis de la génération table de logarithme et valeurs naturelles. Voire de la calculatrice à ferraille et boulier chinois! Les calculatrices révolutionnaient déjà! Bon, ici, je ne présente pas le sujet des jeux digitaux d'une calculatrice chiffres et phrases. Encore moins, le fait d'avoir connu l'histoire des cancres barrés de tâches d' encre du porte- plume sergent major et caporal! Mais combien de cancres tâchés étaient des surdoués ignorés? La libération fut l’arrivée du stylo à bille, les tablier non uniformes et les classes mixtes! Hélas? Mai 68! Aujourd'hui, il y a encore de quoi épater la jeune génération doutant de l'exactitude d'une machine numérique dite moderne! Exemple sortir tous les 1, 2,3 .... Jusqu'à 9 avec les multiples de 9! Oublier le 8 afficher 12345679 x 27 ( un multiple de 9 = tous les 3) ..18 pour les 2. Bref! Des petites astuces de nos âges ...Exemple x né en 1935 quel âge en 2014. Il suffit de faire 114 - 35 = 79 et réciproque pour retrouver les dates de naissances. Bon pardonnez, c'était juste pour rester humain. En effet des technologies, la simplification s'impose en ce qui concerne l'ergonomie d'usage pour une population de plus en plus âges face à de nouvelles technologies. Voire, ne serait ce que composter un billet en gare! Faire usage d'une carte de parking. Ici, je n'évoque pas les nouveaux billets de 5 € qui ne passaient pas dans les robots de péages! Bon dimanche!

Ps: Vu ton post sur P.O Sven. Effectivement, tu avais déjà anticipé justement le sujet.

CYRANO a dit…

Pardonnez le présent post supplémentaire, mais au cas ou vous auriez " loupé" le canard géant, Nouveau concours de carte postale P.O.: " Où que vous soyez en vacances, si vous apercevez le canard géant, envoyez vos photos à Presse Océan pour aider nos compatriotes chinois à mettre fin à cette malédiction !"

http://www.presseocean.fr/ete-2014-une-carte-postale-pour-en-finir-avec-la-malediction-du-canard

j'ai ajouté le lien à celui cité dans l'article:

http://www.observatoiredessubventions.com/2014/le-canard-geant-se-degonfle-aussi-a-hong-kong-et-taiwan/

P.O. semble oublier le premier prix budgétaire de son concours du canard postal! Bonne fin de Dimanche à tous.



Louis a dit…

"Ce blog ne serait pas fidèle à sa vocation s’il n’avait quelque motif de mécontentement : nulle part il n’est question de Nantes dans la communication autour de l’événement" : c'est faux. Le logo de la ville de Nantes était bien visible, juste à côté de celui du Royal, sur la couverture du "Information guide & fold out map" qui a été distribué à des milliers d'exemplaires aux habitants de Liverpool. On le retrouve également dans le "Official souvenir programme" du spectacle, ainsi qu'une série de photos de Nantes (dont une de Johanna Roland avec Courcoult). Mais bon, ce blog ne serait pas fidèle à lui-même sans un minimum de mauvaise foi...

Sven Jelure a dit…

Dont acte. Je n'avais pas encore connaissance de ce dépliant en rédigeant ce billet. Cela dit, le logo de Nantes est simplement présent parmi plusieurs autres, dont celui de Royal de Luxe,sans la moindre explication : pour savoir ce qu'il fait là, il faut être déjà au courant ! Idem pour le logo ajouté sur le site web consacré à l'événement. Ce site comprenait une page de présentation de Royal de Luxe ; on y retrouvait le logo de Nantes, en même temps que celui du ministère de la Culture et de la Communication mais toujours aucune explication sur le rapport entre Nantes et Royal de Luxe. Coller un logo sans dire pourquoi, c'est de la publicité à la rigueur, ce n'est sûrement pas de la communication. Le lien Nantes/Royal de Luxe n'était pas davantage explicité dans les communiqués de presse, ni sur la page Facebook de l'événement.
En résumé, votre remarque est justifiée : au lieu de "nulle part", j'aurais dû écrire "presque nulle part".

Sven Jelure a dit…

@ Louis
Oups, pardon pour mon étourderie (suscitée du reste par la vôtre) ! Je reviens incidemment sur notre échange précédent. Mon billet était consacré au projet de Perth, pas à celui de Liverpool. Donc, en réalité, votre remarque était totalement injustifiée : à la date où j'écrivais, pas une seule fois la résidence de RdL à Nantes n'avait été signalée aux Australiens.