samedi 17 janvier 2015

Carré Feydeau : Proudreed manque d’R

En s’affichant sur les façades des boutiques vides du Carré Feydeau, Proudreed avait fait erreur sur sa propre adresse électronique, transformée en « www.proudeed.com ». Aujourd’hui, Presse Océan annonce que « Poudreed délègue la commercialisation du Carré Feydeau ». Quand ça veut pas, ça veut pas.

4 commentaires:

Anonyme a dit…

"...mais qu'allaient-ils faire dans cette gal'R !"

PAJOT STEPHANE a dit…

Oups, Sven Jelure merci pour la citation, j’ajouterai que pour ce dossier « aimable » j’ai aussi reçu dix-huit caisses de muscadet-sur-lie (de Saint-Fiacre) pour arroser les racines de l’Arbre aux hérons, un chèque de 200 000 € pour comptabiliser les visiteurs, le dessinateur est également mon demi-frère (on porte le même prénom, mais l’info est déjà sortie dans le Canard Enchaîné) et le propriétaire de la librairie qui organise une "belle séance de dédicaces" est le cousin de mon beau-frère caricaturiste. Bon, c’est vrai que Nantes « est une petite ville » mais ses bistrots sont grands. Gaffe quand même aux raccourcis pas sympathiques, sur le net ça reste. Je me souviens d’un texte sur internet il y a quelques années qui m’avait fait naître à Chantenay. Ca me colle toujours.

Sven Jelure a dit…

Bonjour Stéphane, je comprends que le rappel de votre signature à la librairie des Machines ne vous plaise que modérément, mais si vous vouliez éviter des rapprochements "pas sympathiques", il ne fallait pas les faire vous-même : il ne fallait pas signer, ou alors il ne fallait pas faire l'article. Petite confidence : au cours d'une vie antérieure, j'ai travaillé dans une agence de RP. Je peux vous assurer que tous les journalistes sont mieux disposés une fois que vous les avez emmenés faire un voyage sympathique. Ce n'est pas de la malhonnêteté, c'est une constante de la nature humaine, nous sommes tous faits ainsi : sans nous l'avouer, peut-être même sans nous en rendre compte, nous éprouvons de la reconnaissance -- ce qui est un sentiment positif dans le fond !
Je sais bien que la presse locale n'est pas et ne peut pas être une presse d'investigation, mais cela ne vous condamne pas à reproduire servilement des propos biaisés. J'estime beaucoup votre travail (je viens justement de lire Nantes-sur-mer pour les besoins d'un post éventuel) et je suis persuadé que votre signature est aujourd'hui suffisamment respectée pour que vous puissiez manifester davantage d'esprit critique. Ce qui ne peut que vous valoir plus de respect encore...

Herminie44 a dit…

Pour en revenir au sujet du post :

La commercialisation du carré Feydeau est toujours aussi difficile puisque les commerçants pressentis font même des procès pour éviter d'y aller
http://www.nantes.maville.com/actu/actudet_-carre-feydeau-a-nantes-l-opticien-condamne-a-ouvrir_fil-2704620_actu.Htm

Qui a dit attractivité du centre ville ?