mercredi 10 juin 2009

La malédiction d'Estuaire a encore frappé

S'agit-il d'une fâcheuse coïncidence, d'un acte manqué, d'un message subliminal ou d'une intervention satanique ? Toujours est-il que sur la page d'accueil du site web de Presse-Océan (http://www.presseocean.fr/), ce matin, on peut voir la photo ci-contre, avec pour légende : "À l'occasion de l'inauguration du nouveau siège de coeur d'Estuaire, petit tour d'horizon avec son président". Non, Coeur d'estuaire n'a pas grand-chose à voir avec Estuaire 2009 : c'est le nom de la communauté de communes de Cordemais, Le Temple-de-Bretagne et Saint-Etienne-de-Montluc. N'empêche, on aurait voulu laisser entendre qu'Estuaire est à mettre à la poubelle, on ne s'y serait pas mieux pris. Même petite, une révolution est susceptible de bousculer les institutions les plus rassises et les notabilités les plus courtisées.

Aucun commentaire: