mercredi 19 juin 2013

Les Machines de l’île ont égaré 29.558 visiteurs

Les Machines de l’île vont célébrer leur deux millionième visiteur samedi prochain. Le hasard fait bien les choses. C’est une grande chance que l’événement tombe pilpoil un samedi et pas un bête jour de semaine ! On parie que, par-dessus le marché, le visiteur objectivement désigné par les chiffres sera une jeune étrangère ?

Cette annonce faite six jours à l’avance laisse néanmoins perplexe. D’abord parce qu’un événement météo pourrait modifier en plus ou en moins la fréquentation de la semaine. Mais surtout parce qu’elle est commercialement aléatoire.

L'éléphant mange-t-il
les petits enfants ?
Certaines prédictions sont « auto-réalisatrices » : elles se réalisent parce qu’on les a émises. Pierre Orefice compte certainement sur cet effet : son annonce va attirer davantage de visiteurs, ce qui permettra de franchir le cap des 2 millions.

Sauf que, certaines fois, c’est l’inverse qui se passe : les prédictions deviennent « auto-infirmatrices ». Que les Nantais se disent : bon, puisque le grand jour est samedi, n’allons pas aux Machines mercredi, et le deux millionième visiteur pourrait bien être remis à plus tard !

On a plus d’une fois signalé dans ce blog la faible fiabilité des chiffres épisodiquement indiqués par Pierre Orefice. Cette affaire du deux millionième visiteur est l’occasion de signaler une nouvelle bizarrerie.

L’an dernier, les Machines de l’île visaient les 500.000 visiteurs (ou plus exactement 500.000 billets vendus, soit quelque chose comme 350.000 visiteurs dont certains visitent plus d’une attraction). Mission accomplie, ont-elles proclamé, avec 505.244 visiteurs. Fort bien. Mais si l’on consulte les statistiques d’indicateur d’activité des grands équipements récemment mises en ligne par Nantes Métropole, on constate une chose étrange. Le nombre de visiteurs des Machines de l’île indiqué par le Voyage à Nantes pour 2012 n’est que de 475.686 ! 

Près de trente mille visiteurs manquent donc à l'appel ! Des Machines de l'île ou de Nantes Métropole, qui affiche des chiffres faux ? Corrélativement, notre 2 millionnième sera-t-il bien le 2 millionnième ou un simple instrument de relations publiques ?

Aucun commentaire: