vendredi 24 février 2012

Le Voyage à Nantes : une économie touristique en folie

On sait que Le Voyage à Nantes 2012 a pour objectif d’augmenter de 10 à 20 % une fréquentation touristique estimée à 200.000 personnes en juillet-août. (Bizarrement, l'objectif n'a pas varié quand la durée de l’événement a été réduite de quinze jours il s’achèvera le 19 août au lieu du 3 septembre.)

Soit un gain de 20.000 touristes (10 % de 200.000). Que rapporte-t-il à Nantes ? « Près de 10 millions d'euros de retombées » déclarait Jean Blaise au Conseil des acteurs du tourisme de décembre dernier, selon Antoine Gazeau, de 20 Minutes. « Au minimum 10 millions d'euros de retombées économiques directes, sans compter toutes celles induites » assurait-il trois semaines plus tard à Guillaume Lecaplain et Karine Parquet, de Nantes Actu.

Dix millions d’euros pour vingt mille personnes, cela représente 500 euros de dépenses par tête de pipe (« sans compter toutes celles induites ») ! Et comme « les touristes dépensent en moyenne 61 euros par jour », toujours selon Jean Blaise, chacun d'eux devra passer plus de huit jours à Nantes pour que ses dépenses atteignent 500 euros.

Les 200.000 touristes recensés à Nantes en juillet-août ont consommé 39,7 millions d’euros, disait encore Jean Blaise au Conseil des acteurs du tourisme. Tiens, ça ne fait que 198,50 euros par personne et pas 500 euros. Nos vingt mille touristes supplémentaires de l’été 2012 vont devoir dépenser deux fois et demi plus que les touristes habituels.

Ça va être dur. En effet, Nantes Tourisme propose des forfaits touristiques de 48 heures tout compris (hôtel, petit déjeuner , transports en commun, accès à trente « sites incontournables ») pour deux personnes au prix de 85, 105 ou 135 euros selon la catégorie d’hôtel choisie. On est loin des 500 euros par personne ! Si les services de Jean Blaise eux-mêmes lui tirent ainsi une balle dans le pied, décidément, le Voyage à Nantes est mal parti.

3 commentaires:

Anonyme a dit…

rajoutez les 'frais de bouche' et ce qu'on appelle le shopping, vous arrivez largement à 500€

Sven Jelure a dit…

Nantes n'est pas la destination favorite des émirs koweitiens ou des oligarques russes ! Je doute que beaucoup de gens puissent dépenser 500 euros par personne au cours de leur visite à Nantes. Or cette somme est une moyenne : pour un visiteur qui dépense 50 euros, logeant chez un vieux pote et mangeant des sandwichs, il en faut un autre qui dépense 950 euros pour faire 500 entre eux deux. Et cela ne nous dit pas pourquoi la dépense moyenne serait multipliée par 2,5, de 198,50 à 500 euros, entre l'été 2011 et l'été 2012.
Bien sûr, un touriste agressé peut rapporter plusieurs milliers d'euros en frais d'hospitalisation, mais peut-on compter là-dessus ?

Leblanchet a dit…

voir l'article du NYT sur le sujet. Nantes est absente http://travel.nytimes.com/2012/01/08/travel/45-places-to-go-in-2012.html?pagewanted=all