vendredi 18 mai 2012

Une culture complète : jambon-œuf-fromage

« Le Voyage sort sa batterie de cuisine », titre ce matin Presse Océan à propos de l’un des plus beaux ornements du Voyage à Nantes, Crêpetown. C’est dire si l’on se situe dans les hautes sphères de la culture !

Le quotidien nantais signale qu’il existe déjà un Crêpetown à Chicago. Et ce n’est pas tout ! Il y en a un aussi à Cameron Park, en Californie. Et un troisième à Bellevue – mais ce Bellevue-là est un immeuble commercial du centre de Philadelphie. Le patron de la maison se vante d’avoir développé son concept à Paris, où l’on trouve des crêperies à tous les coins de rue, dit-il. Il s’apprête à ouvrir un second établissement.

Il y a encore un Crêpetown à Bangkok, et puis une petite chaîne de Crêpeville en Californie et quelques Crêpe-City de-ci, de-là, en Floride, en Californie ...et même un à Paris, stratégiquement situé entre un kebab et un japonais, pas loin des Galeries Lafayette.

Mais notre Crêpetown à nous sera le plus grand du monde ! Quelque chose comme un croisement entre la crêperie tradi et la Taverne bavaroise ! On va pouvoir choquer les bolées sur les tables en beuglant « Ein Yec’hed Mat ! Ein Yec’hed Mat ! » La culture comme ça, on aime bien.

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Fromage surtout !

Anonyme a dit…

A Toronto, l'été dernier, j'étais allé manger des crêpes à l'invitation d'un ami. Etait-ce un Crêpetown ?

Sven Jelure a dit…

A ma connaissance, il n'y a pas de crêperie sous l'enseigne Crêpetown à Toronto, mais je peux me tromper, car les choses évoluent vite dans la restauration.