mercredi 20 juin 2012

La cigogne aux œufs d’or

C’est par étourderie qu’on se demandait vendredi combien la réouverture du 32ème étage de la Tour Bretagne pouvait coûter aux contribuables. En réalité, la réponse est déjà officielle. Nantes Métropole a accordé au CCO, pour aménager son Nid, 400.000 euros de subvention en décembre et 900.000 euros en février. Peu de créateurs d’entreprise ont droit aux mêmes attentions !
Comme Le Voyage à Nantes inclut le Nid dans ses œuvres, cette dépense prise en charge par Nantes Métropole via le CCO est donc à ajouter à son budget officiel. Ça commence à faire cher du touriste.

2 commentaires:

Anonyme a dit…

en tout cas ça fait la queue au CCO …

êtes-vous allé goûter les crêpes à Crêpetown ?

Connaissez-vous le point commun entre Mac Do' et Crêpetown ?

L'odeur de graillon !

Ça promet, à moins que ce soit des traces d'huiles restant dans les halles Alsthom de leur précédent usage …

Après les avoir gouté, ce n'est vraiment pas bon … Je comprends pourquoi les restaurateurs de la ville est râlé, on subventionne cela et en plus ça ne reflète même pas la gastronomie française, ni même les spécialités locales avec au moins la qualité derrière …

Je ne sais pas si Jean Blaise et JMA ont déjà mangé des vrais crêpes, mais si c'est le cas, alors je comprendrais pourquoi ils n'y vont jamais manger !

Ce qui est vraiment super avec Mac Do', c'est qu'au moins quand on y va, on sait déjà à quoi s'attendre.

Sven Jelure a dit…

Je trouve que la visite en haut de la tour vaut le coup. Et puis, le café à 1,50 euro, ça n'est pas le hold-up du siècle ! Crêpetown, c'est autre chose : le cadre, déjà, n'est pas engageant.