vendredi 1 février 2013

Bolopoly (8) : par ici la monnaie !

Un concours municipal a été lancé au début de l’automne pour trouver un nom à la future monnaie locale nantaise ; on avait proposé dans ce blog de la nommer « bolopoly » en hommage à son promoteur, Pascal Bolo, adjoint au maire.

Le concours s’est achevé le 15 décembre. Le résultat devait être annoncé en début d’année. On était impatient de connaître le nom de cette monnaie, petite sœur du WIR suisse, lui même né dans les années 1930 « en s’inspirant des théories du libéralisme économique » et de celles de Silvio Gesell, pour qui « seul le triomphe de la concurrence économique peut ouvrir à l’humanité la voie d’un développement profitable de l’eugénisme ».

Hélas, si le site web officiel du projet donne encore rendez-vous « début 2013 pour découvrir LE nom gagnant », au 1er février, on attend toujours. Faut-il que le choix soit difficile parmi les 770 suggestions reçues ! Pour patienter, il est toujours possible de relire la série « Bolopoly » publiée sur ce blog en novembre 2012 :

4 commentaires:

Anonyme a dit…

"En fait, la com' c'est que d'la politique... Et tu sais, quand on veut se fâcher en famille, on parle politique... c'est le meilleur moyen de se fâcher !
Mais quand tu fais d'la politique, tu peux pas te fâcher... alors, on se fâche sur la com' ; y'a un effet de transposition..."

Confidence entendue ce soir même, à la sortie de l'Hôtel de Ville, tandis que je passais à côté de quatre cadres quadras (quinquas ?) qui sortaient du bâtiment...
Peut-on rêver meilleure introduction pour votre blog !

Cordialement.

G. L.

Sven Jelure a dit…

Marrant ! Merci pour cette tranche de vie instructive.

Leblanchet a dit…

"Quand on se demande d’où l’on vient, on est confronté aux remises en cause de l’histoire. Quand on se demande qui on est, on cherche en vain des points de repère. Quand on se demande où l’on va, on est confronté à la globalisation et on n’est pas forcément rassuré."
G.L. in Débat Place Publique n°7
Savoir, Pouvoir, Secret

Sven Jelure a dit…

Ce G.L.-là, vous croyez ?