jeudi 3 février 2011

La cathédrale de Nantes a perdu sa flèche

La mairie de Nantes lit La Méforme d’une ville et en prend de la graine. Voici quelques jours encore, le site web municipal évoquait « la flèche de la cathédrale témoin des temps anciens, la grue de chantier dressée sur le bord du fleuve, l'architecture audacieuse du nouveau palais de justice , autant d'édifices qui, dans leur diversité, fondent l'identité et « la Forme d'une ville » (Julien Gracq). »

Comme ce blog le soulignait le mois dernier (La méforme d'une ville : en français aussi, sur le site web de la mairie de Nantes), la mairie se trompait triplement. Et elle n’a pas cherché à le nier. Elle affiche aujourd'hui le texte suivant : « La cathédrale Saint-Pierre et Saint-Paul de Nantes témoin des temps anciens, la grue jaune des anciens chantiers navals dressée sur le bord du fleuve, l'architecture moderne du nouveau palais de justice dessiné par Jean Nouvel, autant d'édifices qui, dans leur diversité, fondent l'identité et "la Forme d'une ville" (Julien Gracq). »

Désormais, la cathédrale n'a plus de flèche. La grue est jaune (la grise reste néanmoins ignorée). Et l’architecture du palais de justice n’est plus audacieuse mais moderne*. Officiel, c’est la mairie qui le dit.

Extrait de la page actuelle sur le site web de la mairie de Nantes

Extrait de la page sauvegardée par Google le 30 janvier 2011

____
* Donc légèrement surannée : on considère en général que la période de l'art moderne s'étend du début du XXe siècle au milieu des années 1960. 

2 commentaires:

Gérard a dit…

Heureusement, il reste le pont transbordeur !

http://www.gerard-bertrand.net/rencontres_gracq_verne.html

Peu visible sur ce "petit format", mais il apparaît vraiment à travers le hublot.

Sven Jelure a dit…

Excellent !