dimanche 31 juillet 2011

Villa Déchets (3) : Ah ! mes déchets ou Comment s’en débarrasser

« La Villa Déchets est désormais le siège social d'Ecopôle, un réseau d'associations locales oeuvrant pour l'environnement, et s'affiche comme l'emblème du développement durable à Nantes », assure le Studio Aparte, qui participa activement à la construction du bâtiment.

Eh ! non, Ecopôle, qui n’avait aucune envie de quitter les bords de l’Erdre, échappe à La Bottière. En effet, il aurait fallu adapter la Villa pour qu’elle puisse recevoir du public. Et, comme on le disait avant-hier, cela aurait coûté bien plus cher que de construire un immeuble neuf.

Cependant, conformément à sa vocation initiale, l’œuvre a bien été remontée « au profit d’une association » : son propre constructeur, l’association Tabakero elle-même, qui en bénéficiera pendant trois ans, sur un terrain prêté par Nantes Métropole. La communauté urbaine a aussi assuré le transport de la Villa vers La Bottière. Si l’on comprend bien, la prestation a coûté 19.000 euros. Un joli cadeau des contribuables. À amortir sur trois ans donc, soit près de 528 euros par mois : presque le prix d’un loyer.

En 2014, tout sera à recommencer : il faudra trouver un nouveau point de chute à la Villa.

Aucun commentaire: