samedi 29 mars 2014

Lèse-Blaise : (5) Il y a quelque chose de pourri au royaume de Jean-Marc*

La Méforme d’une ville était bien seule naguère à critiquer Jean Blaise. Et voici qu’un peu tout le monde s’y met – jusqu’au magazine bobo Les Inrocks, ce mois-ci. Partout semble résonner l’air d’Évitons le compère Blaise**. Alors, parler de Jean Blaise aujourd’hui, n’est-ce pas tirer sur une ambulance ? Ah ! mais, des fois, il faut cesser d’être gentil ! Lieu Unique ta mère !

« Blâmer Jean Blaise, c’est un peu toucher à l’identité nantaise des vingt dernières années », avertit Mathilde Carton dans les Inrocks. Les vingt dernières années, voilà bien le problème ! « Jean Blaise a tendance à tout ramener à lui », regrette Patrice Joly. Témoin ce passage du dossier de presse établi par Le Voyage à Nantes pour sa première conférence de presse, le 20 janvier 2011 : « Alors que sur l’échiquier national et européen Nantes se trouve dépourvue d’un patrimoine d’exception, elle se distingue sur ce même échiquier par une politique culturelle exemplaire qui depuis 20 ans n’a de cesse [sic] de la caractériser. » En somme, l’essentiel de ce qu'on peut voir à Nantes, c’est l’œuvre de Jean Blaise…

Il faut reconnaître qu’il savait en parler, avec force superlatifs et un beau répertoire de gestuelles, y compris la fameuse pyramide des cinq doigts réunis en pointe (dont le marquis de Sade, dans Justine, faisait un usage tout différent). En invoquant parfois des arguments confondants, comme à propos de Serpentine rouge, cette tubulure en plastique posée sur un quai de Loire : « les habitants de… de Indre savent, ont entendu parler une fois dans leur vie de Jimmie Durham, un grand artiste américain dont ils n’auraient pas entendu parler si on n’avait pas créé cette œuvre ». On ne saurait mieux enfoncer des portes ouvertes !

Et sans doute croyait-il vraiment lui-même à son génie en lançant l’étage supérieur de sa fusée culturelle. Voici Le Voyage à Nantes, dirigé par Jean Blaise, selon Nantes Tourisme, dirigé par Jean Blaise : « Un événement estival annuel du (28 juin au 1er septembre) et un parcours pérenne d’une richesse sans équivalent, pour entrer dans le top 5 des destinations françaises. » Servie par un effort de relations publiques conséquent, cette prétention a valu à l’« événement estival » 2013 une revue de presse somptueuse : plus de quarante articles dans la presse allemande, une vingtaine dans la presse espagnole, autant en Italie et au Royaume-Uni, des reportages télévisés jusqu’en Corée et au Brésil, etc.

On a vu le résultat, ou plutôt on ne l’a pas vu – du moins en comparaison du budget et des proclamations. Dépourvu de stratégie cohérente, Le Voyage à Nantes a voulu pisser plus haut que sa culture. Expérience vingt fois renouvelée, si un pékin lambda vante Nantes, ville de culture, demandez-lui :
- La culture à Nantes, c’est quoi ?
- Eh ! bien, il y a Royal de Luxe.
- Et puis ?
- Il y a les Machines de l’île.
- Et encore ?
- Et.. et… eh ! bien…
les plus instruits citeront le château, la Folle Journée, le théâtre Graslin, le musée des Beaux-arts (houlala !), le musée Jules Verne et/ou le Lieu Unique, et c’est à peu près tout. Estuaire est déjà relégué aux poubelles de l’histoire, sauf peut-être pour les habitants de… de Indre qui ont entendu parler une fois dans leur vie de Jimmie Durham. Vue d’ailleurs, cette culture à Nantes si longtemps vantée par la presse est essentiellement concentrée dans deux marques déposées à l’INPI***, deux affaires privées à financements publics, imposées à la collectivité par le fait du prince, qui sont à la culture ce qu'est le Nutella® à la gastronomie.

Si vraiment la prochaine maire veut faire de Nantes une destination touristique (sans même prétendre au « top 5 »…), il faudra repartir sur de nouvelles bases. Hélas, il y a pire que de ne pas communiquer : c’est de communiquer à tort et à travers. À la tête du Voyage à Nantes, Jean Blaise n’a pas seulement perdu du temps et de l’argent : il a brouillé l’écoute du public. « La publicité pour un bon produit, c’est de l’information, la publicité pour un mauvais produit, c’est de la diffamation », disait Marcel Bleustein-Blanchet, fondateur de Publicis. Il aura fallu vingt ans pour que les Nantais s’aperçoivent que Jean-Marc Ayrault a misé sur le mauvais cheval. Mais ses deux ans à Matignon ont peut-être aidé.
__________
* « Something is rotten in the state of Jean-Marc ».
** Les savants Cahiers d'histoire des littératures romanes dressaient en 1979 une liste de chansons anciennes où figurait la séquence suivante : « Réveillez-vous belle endormie, Compère et commère sont faits pour s’aimer, Et non, je n’en veux pas davantage, Évitons le Compère Blaise, Dedans nos bois il y a un hermite, Dessus le pont de Nantes… » Étonnant, non ?
*** Le Voyage à Nantes, de son côté, a déposé une dizaine de marques, dont Le Voyage en France, Les Dîners secrets du Voyage et… Le Pompon. Peut-être pour rattraper la gaffe commise en 2010, quand Jean Blaise a laissé filer « Lieu Unique », marque déposée par une société de la région parisienne dans la classe 41 (éducation, formation, divertissement, activités sportives et culturelles, informations en matière de divertissement ou d'éducation, services de loisir, etc.).

41 commentaires:

VertCocu a dit…

"Evitons le compère Blaise"... Excellent!

Leblanchet a dit…

Le parcours d'art contemporain d'Estuaire reste, malgré vos arguments financiers et votre point de vue sur la communication, un des ensembles les plus conséquents à ce jour en France. Lyon a débuté un parcours autour du projet Confluence,mais de moindre envergure. L'art contemporain reste une cible privilégiée de la bienpensance conservatrice quand il est en milieu fermé (musées, centres d'art, galeries) dès lors qu'il est en milieu ouvert l'acharnement tourne en boucle sous toutes les latitudes, avec les mêmes motifs : incompréhension, inutilité, argent public gaspillé. Le cocktail ignorance et incompréhension sert de viatique à ce qui est moins une critique qu'une position.
Votre lecture étriquée d'un projet artistique trouve certainement un large écho auprès d'un public réticent devant ce qui n'est pas figuratif et ne correspond pas à une vision forgée par une conception erronée de l'histoire de l'art. Le populisme est en la matière comme toujours mauvais conseiller,l'effort nécessaire pour appréhender des expressions artistiques qui ne se livrent pas immédiatement montre combien le monde actuel reste trop souvent opaque à nos contemporains. Il en a toujours été ainsi, même pour ceux que nous considérons aujourd'hui comme des oeuvres classiques.
J'ai bien conscience qu'il est vain de polémiquer avec vous sur un sujet sur lequel vous vous arc boutez tant il remet en cause vos connaissances(compétences) artistiques.

VertCocu a dit…

@Leblanchet
Je me permets de donner mon avis d'ignorant sur l'art en général et le contemporain en particulier.
J'ai déjà écris quelque part sur ce blog pour dire que sur le papier, je trouve l'idée d'Estuaire géniale. Je ne connaissais pas Confluence, j'ignore les parcours "naturels" qui ont été pionniers dans le monde.
J'ai fait le parcours à vélo en 2007. J'ai trouvé ça ridicule.
Mais j'ai laissé le bénéfice du doute, après tout, ce n'était que la 1ère étape.
Alors j'ai parcouru la dernière édition, cette fois en "croisière". Et franchement, non, désolé.
Autant je pense que pour les communes, certaines des oeuvres peuvent s'inscrire dans leurs paysages, autant le cadre de l'estuaire dans son entier les écrase.
Vous pouvez trouver fatiguant un certain populisme dénigrant l'art contemporain. N'oubliez pas que certains populaires fatiguent d'être pris pour des imbéciles. Par exemple, la pédagogie des bandes audios de la croisière... Que m'apporte la bio de l'auteur de Serpentine et la description de son oeuvre générale (natif d'Amérique... blabla... culture amérindienne... blabla... figure reptilienne... blabla... Adam, Eve, ADN... ah non, ça c'est de moi) pour apprécier un tuyau rouge? Parce que figurez-vous que je trouve ça chouette (surtout en me mettant dans la peau d'ados d'Indre qui iront s'y assoir pour leurs premiers pelotages et canettes de bières) mais plus j'entendais et lisais ce que les organisateurs en pensaient, moins je l'appréciais. Et c'est à peu près la même chose pour toutes les oeuvres que j'appréciais au 1er abord, la branlette intellectuelle gâchait immanquablement le côté ludique (j'ai bien vite arrêter d'y prêter attention).
On peut gloser sur l'Art, la profondeur culturelle ou mystique, je crois que la solennité que mettent en avant promoteurs et experts ruine bien souvent l'ouverture d'esprit dont font preuve les ignorants.
Si le problème de l'art contemporain se situait entre l'artiste et le public?
Si le public n'a pas toujours raison, il n'a pas toujours tort.
Enfin, pour continuer à défendre mon gourou, l'expert-comptable ayant toujours été mis en avant face à à l'expert-artistique, une biennale 2007-2009-2012, c'est que ya quand même eu un problème. D'autant plus quand l'année décalée se retrouve au milieu d'une opération plus vaste, alors qu'elle était centrale les années précédentes.
Peut-être que les Nantais et les touristes étaient trop ignorants, obtus. Peut-être que le parcours est considéré de haute volée dans les milieux autorisés. N'empêche, c'est un échec. Qui mérite qu'on y trouve des explications, pas des excuses.

Sven Jelure a dit…

@Leblanchet :
Je ne vous suis pas quand vous écrivez qu'Estuaire est un "ensemble". Au contraire, je prétends que l'un des défauts d'Estuaire, né d'une idée sympathique au demeurant, est son manque d'unité. Les oeuvres, disparates, ne suffisent pas à donner une unité à des espaces trop vastes et de natures trop différentes (urbains, péri-urbains, ruraux, fluviaux, littoraux...).

Estuaire n'est un ensemble que dans un sens touristique, celui d'un jeu de piste qu'on visite numéro par numéro dans l'ordre du prospectus fourni par un office de tourisme. Ceci n'est pas forcément une critique puisque précisément l'objectif premier d'Estuaire était d'ordre touristique (n'allez pas me reprocher de parler d'argent, le but était bien de faire venir des touristes). Mais même sur ce plan-là, son effet me semble modeste, je n'ai jamais vu foule autour des oeuvres.

Permettez-moi aussi de contester qu'Estuaire relève de "ce qui n'est pas figuratif". La plupart de ses oeuvres, du Pendule de Signer à la Villa cheminée de Tatzu Nishi en passant par la Maison dans la Loire de Jean-Luc Courcoult et The Settlers de Sarah Sze sont figuratives.

Anonyme a dit…

finalement, l'ambulance sur la quelle vous tirez n'est pas Blaise mais son patron

Sven Jelure a dit…

Il n'était pas encore dans l'ambulance à la date de parution ! Il est vrai qu'il avait déjà très mauvaise mine... Même pour quelqu'un qui a toujours affirmé qu'il ne méritait pas les compliments qu'on lui prodiguait naguère, il y a quelques chose de poignant à voir un haut responsable politique se décomposer ainsi devant les caméras. Le principe de Petayr est impitoyable !

Leblanchet a dit…

je suppose qu'il s'agit du principe de Peter...
Nantes, ville de marionnettes va prouver son excellence en la matière : JR va être manipulée directement par son maître.

Royal de Luxe n'est pas installé par hasard dans la Cité des Ducs.

Leblanchet a dit…

La Cité des Dupes serait plus conforme à la réalité. Un taux d'abstention record pour une victoire télécommandée pour un accord avec les Verts, le même qu'à Rennes, remarquons qu'il s'agit aussi d'une maire.
Les femmes de l'Ouest sont sous contrôle.

CYRANO a dit…

Sven,

Juste pour t'informer en cas de ta non lecture: PO papier d'aujourd'hui.Tu es cité dans la synthèse du Lundi: " Vous avez la parole". Page 4 Vous et nous Chapitre, JMA, le retour. J'étais de passage. Mon adresse la même sauf hotmail devenu @outlook.fr.

Bonne journée à tous.

Sven Jelure a dit…

Merci Cyrano, je vais regarder ça.

CYRANO a dit…

SVEN,

Un scoop, le canard naufragé de PO n'est pas un poisson d' Avril:

http://www.presseocean.fr/actualite/nantes-jean-blaise-charge-de-mission-aupres-du-ministere-de-la-culture-15-04-2014-103846#comment-16251

Bonne fin de journée culturel à tous.

CYRANO

Sven Jelure a dit…

Merci Cyrano -- oui, on a presque du mal à y croire ! Mais l'exemple vient de haut : pour en débarrasser le Parti socialiste, François Hollande a nommé Harlem Désir secrétaire d'Etat aux Affaires européennes. La nomination de Jean Blaise pourrait bien être aussi une manoeuvre d'exfiltration...

CYRANO a dit…

OUI SVEN, je corrige "journée culturelle".

Toute ma solidarité de réussite pour tes projets du futur. Clin d’œil amical ( sans cyclope de personne) aux fidèles du blog!

Méforme d'une ville est un bon document de base.

CYRANO

Anonyme a dit…

@Cyrano,

Génial, revoilà Gilbert pour notre grand plaisir !

Nos yeux sont pleins d'espoir en toi, !

"OCULI OMNIUM IN TE SPERANT[...]" Ancienne devise nantaise (1565)

Bizh,

Roxanne de Bretagne

CYRANO a dit…

http://www.archives.nantes.fr/pages/DOSSIERS_DOCS/hoteldeville/hoteldeville/old_hotel1.htm

BIZH à la Bretagne de Roxanne du blason de Naoned." Rouges bonnets et bonnets rouges". Bon anniversaire des bougies centenaires de la Duchesse Anne. CYRANO.

VertCocu a dit…

@Roxanne

Génial, revoilà OLS pour notre plus grand plaisir!

C'était terrible samedi, hein? On se serait cru en Ukraine (bah oui, c'est démodé la balkanisation).

Anonyme a dit…

Démasqué !

Pardonnez-moi, @sven, cette contribution hors-sujet. Cela ne se reproduira plus ! Mé cé pa mwa ka commencé...

@vertcocu,

Tweet 19.04.14 relayé Breizh.info :
#nantes#réunification@Paul-Molac, il faut convaincre les opposants à la réunification ou s'arranger pour qu'ils ne puissent plus nuire#

Même pas peur ! Ce monsieur que j'imagine fort respectable est député ! Devrait-il mesurer un peu plus son vocabulaire, assurément !

Le big-bang des annonces régionalistes de Valls n'a laissé personne indifférent.. Hasard du calendrier, quelques jours plus tard une forêt d'étendards herminés dans le centre-ville nantais. Une vision apocalyptique, dans le sens biblique du terme, une véritable révélation ! Le grand soir de la réunification serait donc pour demain ?

Le matin débat sur une gouvernance identitaire, tout un programme, se déroulant gare de l'Etat, tout un symbole !

L'après-midi place Bretagne, EELV main dans la main avec des bonnets rouges... Et bien d'autres associations encore, pour le moins surpreNantes...

L'extrême pluralité du public présent lors de la manif est certes un élément remarquable, mais ces différences insurmontables pour un but commun, cette animosité réciproque pour certains, frisent le comique et n'est guère rassurant.

Question pratique : quelle capitale pour centraliser cette nouvelle donne démographique, économique et idéologique ?

Acte I : les anti-jacobins les plus fervents devraient opter pour une administration bicéphale... Gage, sans aucun doute, d'efficacité et d'intérêts convergents ! Et Brest dans tout ça ? Acte II : entendre de la part de ces exaltés une prise en compte du futur traité transatlantique car leur délire territoriale est forcément jusqu'au-boutiste (fédéralisme...autonomie...indépendance...).

Disparition programmée de la France, des États-nations européens et mondiaux ? Il y aurait donc un complot breton ?

Quatre millions et demi d'habitants B+5 (*), environ 8 000 manifestants à Nantes ce week-end (moyenne consensuelle ?) Combien de centaines de nantais dans les rangs et dans la rue, hormis quelques curieux, dont j'étais ? C'était très réussi, plus besoin d'aller en Bretagne. La belle région et son folklore (re)viennent se ressourcer à Naoned pour la plus grande joie de ses habitants.

Nous achevons en effet ici une période de représentations carnavalesques...

Owen Le S.

(*) La page Wiki Bretagne est effarante : la Loire Atlantique est d'ores et déjà annexée !! Mon Dieu, ils ne savent plus ce qu'ils font... Vous aviez raison Vertcocu, Wiki c'est pas toujours terrible.

VertCocu a dit…

@OLS

Mé cé pa mwa ka commencé...
...
Bizh,

Roxanne de Bretagne
...
Je n'ai jamais eu l'impression que Gilbert parlait particulièrement de la Bretagne... Faudrait peut-être vous poser des questions sur votre obsession sur la Bretagne...

Je n'ai même plus envie de me fatiguer à vous répondre sur ce que vous énoncez. Vous n'êtes que pirouette.
Et puis, j'attends toujours vos sources sur le breton de Batz. Ou, à défaut, aveu et excuse. En leur absence, vous comprendrez bien qu'on refuse de rentrer dans un débat avec vous.

Par contre, j'ai bien envie de m'arrêter sur une chose.
"Disparition programmée de la France, des États-nations européens et mondiaux ? Il y aurait donc un complot breton ? ", on sait où on le trouve cet argument, à l'extrême-droite.
Après votre argument de la balkanisation qui se retrouve plus souvent à l'extrême-gauche, vous faites parfaitement la démonstration que les extrêmes se rejoignent.
Ce sont des gens comme vous qui me confortent dans mes opinions.
Les gens les plus effrayants du monde politique, je ne les ai jamais rencontré dans le milieu régionaliste.
Je vous laisse les Mélenchon et autres Le Pen avec plaisir.
Si vous assumiez au moins vos accointances, là aussi, le débat serait plus facile.
Vous ne faites que piper les dés.
Sinon, j'écris certes sous pseudo, mais au moins je me tiens au même...

Anonyme a dit…

@Vert coco

Le "c'est pas moi..." vous était indirectement adressé et non à Gilbert. C'est bien vous qui m'aviez titillé sur la manif B+5...

En modifiant ponctuellement mon pseudo, il n'était pas question de noyer le poisson. Je n'y exprimais aucun avis.

Acceptez, je vous prie, mes excuses concernant les approximations historiques sur l'apparition linguistique bretonnante à Batz/mer. Ce n'était donc pas une migration économique mais bel et bien une colonisation pacifique de peuplement (d'origine vannetaise ndlr).

À mon tour de changer de ton.

Je le répète ici, disqualifier son interlocuteur en le renvoyant aux extrêmes est pesant mais tellement dans l'air du temps !

Mes opinions fantaisistes seraient la démonstration scientifique que les extrêmes finissent toujours par se rejoindre... Balayez devant votre trottoir et rappellez-vous la composition du cortège pro-breizh : cours des 50 nuances de rouge, de vert, de rose, de bleu, de blanc, de brun, et même de noir(s) éclesiaste ou anarcho-autonome. Ainsi que les spectres et autres longueurs d'ondes encore invisibles à l'oeil nu. Pas vu de cirés jaunes, il ne pleuvait pas. Bref, une place Bretagne extrêmement bigarrée, (ré)unie et photogénique !

À propos de l'évocation d'un "complot breton", connaissez-vous l'auto-dérision, le second degré...?

Vous éludez (et pas seulement vous !) les questions administratives, économiques, européistes et mondialistes relatives au régionalisme. C'est au mieux de l'insouciance, au pire de la malhonnêteté. Ou le contraire !

Une maturité à venir vous permettra de comprendre qu'il n'y a pas UNE vérité mais au moins DEUX et plus certainement des milliers ! Votre mode de pensée vous empêche d'élargir vos champs de réflexion, dommage !

Sachez qu'une sortie de l'€uro et de cette Europe anti-sociale, n'est plus l'apanage de revendications extrêmes. Mais il est normal que vous pensiez le contraire si vous vous nourrissez exclusivement de propagande béate. Des économistes forcément non-nobelisables, prétendant seulement énoncer une vérité parmi d'autres, bataillent à faire entendre leur voix dans cette soupe médiatique. Pas facile !

Faites-vous parti de ces trolls officiellement engagés par l'U.E afin de signifier que nous vivons sur un continent de bisounours ? Êtes-vous là pour me rééduquer ou [me] "empêcher de nuire", ce que déclarait ce député breton ? Comment s'appelle-t-il... j'ai déjà oublié son nom...

O.L S démasqué

@Sven, foutez moi dehors ! Je ne mérite aucun autre traitement au regard de la liberté prise à vos dépends.

Sven Jelure a dit…

@ OLS : vous foutre dehors ? Vous vous doutez bien que je ne suis pas du tout d'accord avec vous, mais je suis plutôt flatté que mon blog soit le prétexte à des débats de qualité. Ce qui est une remarque à double tranchant, notez-le bien : êtes-vous certain que le débat soit encore "de qualité" ? Je trouve que votre dernière intervention se rapproche dangereusement des noms d'oiseaux. Encore un pas dans cette direction et je suivrai votre conseil !

VertCocu a dit…

@OLS

Ah, la poutre de l'hôpital et la paille de la charité!
Que de débats vains autour de ça.
Je suis pourtant gentil, les politiques dont je parle tiennent un discours légal dans le cadre de la Ve. Heureusement que je n'ai pas invoqué Hitler et Staline, dites donc.

Moi, je dois déjà nettoyé une porte souillée par les accusations de la balkanisation, désolé si ça éclabousse.
Vous comprendrez qu'être pris pour l'idiot utile qui permettra une guerre civile et un nettoyage ethnique amène à perdre son sang-froid.

"Vous éludez (et pas seulement vous !) les questions administratives, économiques, européistes et mondialistes relatives au régionalisme. C'est au mieux de l'insouciance, au pire de la malhonnêteté. Ou le contraire !"
C'est marrant, j'ai l'impression de me lire il y a des mois (à quelques nuances près): élargir le débat.
Entre temps, vous (OLS et/ou autres pseudos) ne vouliez pas en entendre parler.
Pourquoi ce revirement? Parce que les caricatures et les discrédits ne suffisent plus tout à coup? Peut-être à cause du vent qui a tourné depuis nos premiers échanges?

Malheureusement, vous ne me donnez pas envie. Il me faudrait sortir de mon confort intellectuel rembourré à la propagande béate.
A vrai dire, il y a bien une histoire de confort. J'ai un peu peur de trop élargir le débat... Vu votre image des Bretons, savoir celles que vous réservez à d'autres populations risque bien de me mettre mal à l'aise.

CYRANO a dit…

Bonjour Sven,

Un nouveau scoop à ne pas louper concernant le bouillon de culture nantais (naufrage?) page 10- 11 de P.O. Lu sur l'édition Sud de pagination. Titre: Martineau prône la culture pour tous. En 2014, le budget culturel est le premier de la ville. 70 Millions d'euros. Une photo légendaire de David, un aveu?" je ne suis pas un cultureux"
Bonne semaine à tous!

CYRANO

Sven Jelure a dit…

Merci Cyrano, j'en ferai quelque chose si je trouve une minute... c'est pas gagné !

Anonyme a dit…

C'est l'heure des comptes?

Anonyme a dit…

@VertCocu,
Selon vous, le vent aurait tourné en faveur d'une B5 une et indivisible !? N'allez pas trop vite...

Les Pays de la Loire refusent d'être démantelés, la Bretagne ne souhaite pas fusionner, Rennes-la-Jolie ne veut pas entendre parler de Nantes-la-Belle, et une majorité de nantais se foutent éperdument du folklore breton. J'attends donc avec impatience un référendum... qui n'aura pas lieu. Et quand bien même une consultation serait effective, je reste persuadé d'un résultat ne répondant pas à vos attentes identitaires ! Ouvrons ici les paris !?

À coup sûr, tout cela sera fera par décret pour un Grand Ouest regroupant nos 9 départements. Solution qui me convient parfaitement (la finalité, pas la méthode ndlr !). Bien qu'un rapprochement avec une région bretonne au modèle économique à bout de souffle ne soit guère engageant... Certe Il y a bien le tourisme, mais la Loire-Atlantique et la Vendée ne sont-elles pas déjà classées devant les départements bretons en terme de fréquentation ?

Pour revenir à votre europhilie, je m'interroge sur la raison principale de votre adhésion à cette Europe des régions, destructrice de souveraineté nationale et de droits sociaux. 2 possibilités :
- Vous êtes rentier, une sortie de l'€ n'est donc pas concevable. En effet, inflation ou dévaluation vous obligeraient à travailler, quel dommage !
- Plus sérieusement et humblement, vous êtes fonctionnaire au statut indéboulonnable, à l'abri du bruit et de la fureur. Salarié protégé à qui s'applique à merveille la théorie du "Monde comme si" de Vaihinger.
- et 3ème possibilité, vous n'êtes ni l'un ni l'autre et là, je m'interroge encore... Ce n'est pas votre amour pour le Perunvan car vous m'aviez précédemment déclaré que la langue de R.Hemon ne vous intéressait pas...
Suite à votre évocation d'Hitler, je propose de conceptualiser une variante du point Godwin. Vous m'avez, a deux reprises au moins, accusé d'être un extrémiste, et la dernière fois cela s'est passé après un seul échange ! Record battu !

OLS démasqué.

@Sven : votre blog étant ponctuellement atone, VertCocu et moi-même avons pris la liberté de l'animer... avec votre accord implicite !?

Sven a dit…

Pas de problème mon chéri.

Sven Jelure a dit…

Merci aux uns et aux autres de vos contributions... qui parfois nous emmènent loin du thème de ce blog !

Anonyme a dit…

@OLS
Le coup de bluff fusion PDL-Poitou-Charentes fait-elle monter les cotes? Encore une grandeur de la soupe politicienne pour faire avaler des couleuvres aux citoyens.

Qu'en sera-t-il après les européennes?

Allez donc discuter avec les associations Bretagne Réunie et 44=BZH. Eux aussi réclament un référendum. Ils n'ont pas hésité à le rappeler lors de la réunion à la Maison des Métiers du 19/04 alors que le vent mettait sur la toile une "fuite" allant dans le sens d'un rattachement par décret.
Bien sûr, contrairement au référendum national, celui d'initiative locale implique un minimum de participation.
Certains ne sont prêt à jouer qu'avec des cartes dans la manche.
Vous le savez. Comme vous savez que si la réponse à un tel référendum était joué d'avance contre la réunification, cela fait bien longtemps qu'il aurait eu lieu.

Vous vous offusquez quand je vous classifie comme extrémiste? Je ne fais que mettre en lumière votre argumentaire qui trouve écho chez Mélenchon et Le Pen. C'est un fait. Non pas un raccourci.
Si vous préférez vous revendiquer de nos brillants 1ers Fillon et Ayrault, héritiers du non moins grand Guichard, je vous l'accorde volontiers. Et collez donc un autocollant "Oui à l'aéroport" sur votre voiture, vous vous sentirez rebelle (oui, en plus de mon europhilie, j'ai une fibre écolo, je suis foutu!).

Moi, je reste avec mon héritage de paysans alcooliques sans problème. Ainsi que les sons des bombardes rappelant l'Inde et le Moyen-Orient. Aussi une langue menacée d'extinction. Et s'il y a dans ce tas, énorme, universel, quelques grammes de collabos, et bien tant pis.
Bébé, l'eau du bain, etc.

J'aurais pu être bien plus caricatural envers vos propos (quand j'entends Attali, je ne pense pas immédiatement Jérusalem, ma naïveté sans doute... on peut détester Attali sans aller jusque là, écouter "Là-bas si j'y suis" de FranceInter d'hier sur le sujet... je ne suis pas une groupie de Mermet d'ailleurs mais j'ai l'arrogance d'être ouvert d'esprit, voire, grand mot! tolérant).

A court d'arguments, vous vous interrogez maintenant sur mon activité professionnelle (qui ne résume pas une personne soit dit en passant).

Rapport à votre petit jeu, c'est la réponse 3. Mais ne cherchez pas trop loin les raisons de mes convictions. Elles sont aussi forgées en grande partie à cause de gens comme vous.

Quant à votre reconceptualisation du Godwin, vous êtes effectivement très fort à cet autre jeu. Vous n'avez jamais eu besoin d'un seul échange pour mettre en parallèle Nantes et Sarajevo.

Interrogez-vous sur votre obsession de la Bretagne sur ce blog, votre rejet viscéral, vos choix variables de pseudos pour établir un débat.
Si vous n'êtes pas rentier, trouvez le temps.
Ainsi que celui de faire évoluer votre vision caricaturale du fonctionnariat à l'abri des tempêtes. Les 30 glorieuses sont terminées. Je n'ai pas eu la chance de n'en connaître une seule journée.
La photo du billet suivant illustre amèrement ce que les 30 prochaines pourraient être.
Et j'en profite donc pour saluer le retour de Sven aux affaires.

VertCocu

Anonyme a dit…

@OLS
Le coup de bluff fusion PDL-Poitou-Charentes fait-elle monter les cotes? Encore une grandeur de la soupe politicienne pour faire avaler des couleuvres aux citoyens.

Qu'en sera-t-il après les européennes?

Allez donc discuter avec les associations Bretagne Réunie et 44=BZH. Eux aussi réclament un référendum. Ils n'ont pas hésité à le rappeler lors de la réunion à la Maison des Métiers du 19/04 alors que le vent mettait sur la toile une "fuite" allant dans le sens d'un rattachement par décret.
Bien sûr, contrairement au référendum national, celui d'initiative locale implique un minimum de participation.
Certains ne sont prêt à jouer qu'avec des cartes dans la manche.
Vous le savez. Comme vous savez que si la réponse à un tel référendum était joué d'avance contre la réunification, cela fait bien longtemps qu'il aurait eu lieu.

Vous vous offusquez quand je vous classifie comme extrémiste? Je ne fais que mettre en lumière votre argumentaire qui trouve écho chez Mélenchon et Le Pen. C'est un fait. Non pas un raccourci.
Si vous préférez vous revendiquer de nos brillants 1ers Fillon et Ayrault, héritiers du non moins grand Guichard, je vous l'accorde volontiers. Et collez donc un autocollant "Oui à l'aéroport" sur votre voiture, vous vous sentirez rebelle (oui, en plus de mon europhilie, j'ai une fibre écolo, je suis foutu!).

Moi, je reste avec mon héritage de paysans alcooliques sans problème. Ainsi que les sons des bombardes rappelant l'Inde et le Moyen-Orient. Aussi une langue menacée d'extinction. Et s'il y a dans ce tas, énorme, universel, quelques grammes de collabos, et bien tant pis. D'autant que les militants bretons de l'entre-deux ont aussi donné leur part à la Résistance, comme vous le savez depuis que je vous ai conseillé une lecture.
Bébé, l'eau du bain, etc.

J'aurais pu être bien plus caricatural envers vos propos (quand j'entends Attali, je ne pense pas immédiatement Jérusalem, ma naïveté sans doute... on peut détester Attali sans aller jusque là, écouter "Là-bas si j'y suis" de FranceInter d'hier sur le sujet... je ne suis pas une groupie de Mermet d'ailleurs mais j'ai l'arrogance d'être ouvert d'esprit, voire, grand mot! tolérant).

A court d'arguments, vous vous interrogez maintenant sur mon activité professionnelle (qui ne résume pas une personne soit dit en passant).

Rapport à votre petit jeu, c'est la réponse 3. Mais ne cherchez pas trop loin les raisons de mes convictions. Elles sont aussi forgées en grande partie à cause de gens comme vous.

Quant à votre reconceptualisation du Godwin, vous êtes effectivement très fort à cet autre jeu. Vous n'avez jamais eu besoin d'un seul échange pour mettre en parallèle Nantes et Sarajevo.

Interrogez-vous sur votre obsession de la Bretagne sur ce blog, votre rejet viscéral, vos choix variables de pseudos pour établir un débat.
Si vous n'êtes pas rentier, trouvez le temps.
Ainsi que celui de faire évoluer votre vision caricaturale du fonctionnariat à l'abri des tempêtes. Les 30 glorieuses se sont terminées après 40 piteuses.
La photo du billet suivant illustre amèrement ce que les 30 prochaines pourraient être.
Et j'en profite donc pour saluer le retour de Sven aux affaires.

VertCocu

VertCocu a dit…

@OLS
Le coup de bluff fusion PDL-Poitou-Charentes fait-elle monter les cotes? Encore une grandeur de la soupe politicienne pour faire avaler des couleuvres aux citoyens.

Qu'en sera-t-il après les européennes?

Allez donc discuter avec les associations Bretagne Réunie et 44=BZH. Eux aussi réclament un référendum. Ils n'ont pas hésité à le rappeler lors de la réunion à la Maison des Métiers du 19/04 alors que le vent mettait sur la toile une "fuite" allant dans le sens d'un rattachement par décret.
Bien sûr, contrairement au référendum national, celui d'initiative locale implique un minimum de participation.
Certains ne sont prêt à jouer qu'avec des cartes dans la manche.
Vous le savez. Comme vous savez que si la réponse à un tel référendum était joué d'avance contre la réunification, cela fait bien longtemps qu'il aurait eu lieu.

Vous vous offusquez quand je vous classifie comme extrémiste? Je ne fais que mettre en lumière votre argumentaire qui trouve écho chez Mélenchon et Le Pen. C'est un fait. Non pas un raccourci.
Si vous préférez vous revendiquer de nos brillants 1ers Fillon et Ayrault, héritiers du non moins grand Guichard, je vous l'accorde volontiers. Et collez donc un autocollant "Oui à l'aéroport" sur votre voiture, vous vous sentirez rebelle (oui, en plus de mon europhilie, j'ai une fibre écolo, je suis foutu!).

Moi, je reste avec mon héritage de paysans alcooliques sans problème. Ainsi que les sons des bombardes rappelant l'Inde et le Moyen-Orient. Aussi une langue menacée d'extinction. Et s'il y a dans ce tas, énorme, universel, quelques grammes de collabos, et bien tant pis. D'autant que les militants bretons de l'entre-deux ont aussi donné leur part à la Résistance, comme vous le savez depuis que je vous ai conseillé une lecture.
Bébé, l'eau du bain, etc.

J'aurais pu être bien plus caricatural envers vos propos (quand j'entends Attali, je ne pense pas immédiatement Jérusalem, ma naïveté sans doute... on peut détester Attali sans aller jusque là; écouter "Là-bas si j'y suis" de FranceInter d'hier sur le sujet... je ne suis pas une groupie de Mermet d'ailleurs mais j'ai l'arrogance d'être ouvert d'esprit, voire, grand mot! tolérant).

A court d'arguments, vous vous interrogez maintenant sur mon activité professionnelle (qui ne résume pas une personne soit dit en passant).

Rapport à votre petit jeu, c'est la réponse 3. Mais ne cherchez pas trop loin les raisons de mes convictions. Elles sont aussi forgées en grande partie à cause de gens comme vous.

Quant à votre reconceptualisation du Godwin, vous êtes effectivement très fort à cet autre jeu. Vous n'avez jamais eu besoin d'un seul échange pour mettre en parallèle Nantes et Sarajevo.

Interrogez-vous sur votre obsession de la Bretagne sur ce blog, votre rejet viscéral, vos choix variables de pseudos pour établir un débat.
Si vous n'êtes pas rentier, trouvez le temps.
Ainsi que celui de faire évoluer votre vision caricaturale du fonctionnariat à l'abri des tempêtes. Les 30 glorieuses se sont terminées; après, 40 piteuses.
La photo du billet suivant illustre amèrement ce que les 30 prochaines pourraient être.
Et j'en profite donc pour saluer le retour de Sven aux affaires.

Anonyme a dit…

@VertCocu,

Vous ne pouvez donc faire autrement que de me classer aux extrêmes pour me discréditer et vous placer dans ze vérité. La discussion s'achève donc...

Preuve, s'il en faut, de ma grande ouverture d'esprit, cet enthousiasme sincère à l'idée d'un premier regroupement à 9 départements.

Mais un territoire de 9 millions d'habitants aurait franchement de la "gueule" avec Nantes-les-2-aéroports comme capitale régionale, reprenant ainsi sa place des plus historiques. Ville cosmopolite et de convergence de la Bretagne, de l'Anjou, du Poitou, de l'Océan... et du futur traité transatlantique.

La longue Histoire de Nantes comme source d'inspiration pour un avenir économique...!? Vous et moi, devrions ainsi trouvé consensus au grand soulagement de notre hôte @Sven !

Ne vous inquiétez pas @VertCocu, das groß länder subventionnera vos straßenschild, vos écoles Loeïz Herrieu, vos centre socio-culturels Roparz Hemon, vos produits estampillés Breiz Atao et carressera toujours votre égo identitaire à coup de bonnets rouges ou de panneaux bilingues. Vos traditions * et votre folklore y demeureront donc plus ou moins vivaces. En revanche, comme certains flamands un peu plus à l'Est de chez nous, on ne pourra contraindre un jour nos arrières petits-enfants à parler votre idiome à coup d'arrêté municipal. À l'Ouest rien de nouveau, la vie continue...
(*) "La tradition et le folklore, c'est ce qui reste quand on n'a plus d'idée" Citation glanée je ne sais plus où...

Perception caricaturale du statut de fonctionnaire ? Mon activité professionnelle m'amène à intervenir dans tous les milieux et je vous assure me retrouver parfois dans des mondes radicalement différents, voire sur une autre planète.

Mise au point, je n'ai jamais endossé de multiples pseudos sur La Méforme.

Mille excuses, j'aurais tout aussi bien pu situer le gouvernement mondial selon Attali à New York ou Washington (sur ce terrain glissant je vous voir venir avec vos gros sabots et ces méthodes habituelles de discrédit...)

Petit rappel : le point Godwin, c'est crier au facho et non pas de tenter d'appréhender le futur en tenant compte des leçons du passé et de l'actualité.

Owen Le Scorff from Portus Namnetus

VertCocu a dit…

@OLS

Reconnaissez que je vous classe aux extrêmes mais ne dit pas si c'est de gauche ou de droite...
Vous vous arrêtez pour la énième fois dessus, pour mieux caricaturer la réunification.
Combien de fois utiliserez-vous Hemon? Encore et encore et encore...
Mais d'après vous, c'est moi qui ne peut pas faire autrement...
J'ai déjà répondu plusieurs fois là-dessus. Merci Sven de nous laisser faire des tours de carrousel.

Dommage qu'une personne d'une telle valeur qui a bourlingué, connait le monde, a qui on ne l'a fait pas etc. (manque plus que la vache enragée) soit si puéril... Vous croyez vraiment qu'on peut donner du crédit à ce genre de discours personnel? Pourquoi? Pour que de mon côté, je vous raconte ma vie?
Pitié... J'en ai fini avec ma crise d'adolescence et ai encore du temps avant celle de la quarantaine.

Vous critiquez l'Europe mais affirmez benoitement que vous êtes ouvert d'esprit parce que pro-fusion, que vous auriez pu parler de Washington et pas de Jérusalem (vous n'aviez qu'à le faire), que le Godwin parle des fascos (alors que c'est du nazisme ou Hitler, pas Mussolini) et donc que comparer la réunification à l'ex-Yougoslavie n'est pas une caricature pour tuer le débat... (avec un petit coup de Belgique maintenant, alors qu'encore une fois, la question de la réunification bretonne n'a rien avoir dans les faits présents et le futur)...
Et tourne, tourne, tourne...

"Le coup de bluff fusion PDL-Poitou-Charentes fait-elle monter les cotes? Encore une grandeur de la soupe politicienne pour faire avaler des couleuvres aux citoyens.

Qu'en sera-t-il après les européennes?"

Je commence mon message là-dessus. Sur du concret. De l'actuel. Je suis prêt à y ajouter les maires.
Vous n'en tenez absolument aucun cas.

Pardon, mais entre nous, j'ai ma petite idée sur celui qui essaie de faire avancer le schimblick et sur celui qui tourne en rond.
Les manèges m'amusent mais à en abuser, ça me donne la nausée.
Vous me fatiguez.

PS: message du 19 avril 2014 12:22, vous admettez avoir signé ce message, sous "Roxanne de Bretagne". Ca fait, au moins, un. A force de tourner en rond, vous allez finir sur orbite.

Anonyme a dit…

@VertCocu,

À la date du message précédent, le cri du coeur des rênes-maires de Nantes et Rennes n'ayant encore été poussé, m'était inconnu. "Purple rain" de Prince en fond sonore et j'ai pleuré à grosses gouttes.

Tout redécoupage régional ne correspondant pas à votre vision ethno-identitaire serait-il irrecevable !? Lequel d'entre nous est-il obsédé par la Bretagne ? Qu'est-ce qui vous permet d'affirmer que nous serions à l'abri d'un arrêté liberticide en pays brezhoneg ? En quoi la conscience des bretons serait-elle supérieure à celle des flamands ?

À l'instar du gwen ha dou, Hemon se retrouve partout, un individou faisant l'objet d'une sérieuse entreprise de rétap'. Me suis procuré "R. Hemon, un breton à la redécouverte de la Bretagne" Éd. Yoran embanner 2005. Extrait "Les horreurs de la 2nd G.M ont à la fois clarifié les grands choix humains et brouillé les chemins de l'Histoire".

Rectifié : Godwin, c'est exclusivement le national-socialisme allemand, le fascisme italien en est exclu. Je salue ici votre rigueur encyclopédique.

Le pseudo Roxanne de Bretagne (endossé une seule fois, immédiatement démasqué grâce à votre perspicacité !) était un clin d'oeil amical et innocent à l'attention de @Gilbert de Monplaisir pour son nouveau pseudo @Cyrano !

Je souhaite ajouter à mes considérations (expéditives mais pesées) sur les fonctionnaires, ma fierté de contribuer modestement à l'éducation, la santé..., bref au bien-vivre et bien-être ensemble.

Fossé entre les générations, assurément ! Il y a bien longtemps, par exemple, que Mermet et son fond de commerce ne me servent plus de prêt-à-penser. Hey man, il y a le Oueb à présent et encore les livres ! Par ailleurs, mes propres constatations au quotidien sur le terrain industriel du 44 et 49 procurent un discernement certain. En 2014, ces départements sont loin d'être moribonds, mais la dégradation des droits sociaux depuis 25 ans est sévère, inattendue par ma génération. À cette dernière, on a vendu une société de 3 jours de culture et 4 de travail en lui faisant une petite soeur dans le dos, prénommée Urop. Quand la culture et les travailleurs sont réduits à l'état de marchandise...

Avant de se réclamer citoyen de l'Europe et du Monde, il fallait regarder à deux fois dans quel état était ce putain de monde !

"Le premier parti de France" (sic !) qui a rugit dimanche dernier C'EST PAS MOI ! Je m'abstiens de participer à ce cirque depuis le NIET de l'Europe fait à ses peuples le 1er déc 2009. Et voter PS, c'est tellement 2012...

Vous étiez le premier à citer Attali, il n'y avait aucune raison d'évoquer ce grand malade, je regrette de l'avoir repris ! Mais allez-y, ne vous gênez pas, proférez l'insulte suprême... Cela monte crescendo, patriotisme=extrémisme, souvrainistes=racistes, europhobes=fachos et ainsi de suite jusque.

Vous êtes parvenu à me rendre nostalgique des années 80 et mes 20 ans. Les échanges d'opinions, les argumentations ad hominem excluaient de telles attaques, un tel rejet de l'autre.

Méditez sur la violence que vous distillez en frappant ainsi d'indignité un contradicteur.

Owen Le Scorff from Naoned

VertCocu a dit…

@OLS
Vous déversez votre fiel sur une cause, êtes condescendant avec qui n'est pas de votre avis mais dès que vous vous frottez à un certain répondant, vous vous victimisez?
C'est celui qui dit qui est? C'est ça?

Vous aviez 20 ans dans les années 80? Désolé pour la nouvelle, mais le monde d'aujourd'hui, c'est celui que votre vie d'adulte lègue. Ceux qui ont 20 ans commencent à en prendre la responsabilité et vu l'ampleur du désastre, ils sont paumés.

Je partage votre constat sur les rêves, les réalités détruites, gâchées. Que ce soit par le capitalisme, l'oligarchie, l'Etat, l'Europe...

Mais vous pouvez bien m'accorder cette question: en quoi les ethnorégios, comme vous dîtes, sont responsables du déclin que vous constatez depuis les années 80?
Votre colère ne serait-elle pas plus justifiée envers d'autres cibles?
L'attitude d'un Auxiette et du CRPDL vous semble-t-elle digne d'un élu? L'attitude de Royal (qui est censé avoir du boulot à faire au ministère)? L'attitude du CG44 louvoyant? L'héritage de Guichard à Matignon, de Fillon à Ayrault?
Au moins, le CRB a pour lui le mérite d'avoir énoncé un vœu simple et clair.

Dans la situation actuelle, à part à cause d'une haine née pour je ne sais quelles raisons, le fait de s'en prendre aux régionalistes et de les montrer du doigt me dépasse.
Mais j'oublie que je suis naïf (et béat, mais surtout méchant, vilain, irrespectueux, stigmatisant, tout ce que vous voulez pour vous placer en victime et soulager votre conscience).

Anonyme a dit…

Monsieur VertCocu,

Pour conclure et synthétiser nos positions inconciliables : vous craignez la "disparition" de la Bretagne, je redoute la disparition de la France.

À propos de vos capacités à débattre sereinement : en m'insultant via une métaphore cinématographique, vous vous êtes grandement décrédibilisé ! Vos excuses seront les bienvenues, mais est-ce trop vous demander ? Malgré cela, j'ai la faiblesse de croire que vous avez l'âge d'admettre que les autres ne puissent pas penser comme vous. Encore un petit effort et vous serez adulte.

Je vous ferai grâce de mes commentaires sur la manif B5, hier cours St Pierre. On ne tire pas sur une ambulance...

Petite confidence, je commence à connaître un succès certain avec mon soleil rieur sur fond jaune (Bzh ? non merci !). Mon stock est épuisé et vais devoir réimprimer. Une action de recouvrement papier (sans vandalisme aucun) de panneaux bilingues est même, paraît-il, en préparation. Je suis malheureusement bien vieux pour y participer.

Vous ne voyez pas le lien entre Europe et casse sociale ? En embrassant les dogmes fédéralistes et régionalistes, vous reproduisez exactement les mêmes erreurs que ma génération (il n'est donc pas nécessaire de manifester du mépris à son égard). Je suis sincèrement navré par cette nouvelle renonciation à la souveraineté et au pouvoir, de tout ou partie de la génération montante.

Une Europe ultralibérale, des bonnets tricotés, du folklore et du commerce identitaire sont de bien tristes idéaux pour un jeune homme. Ce n'est certes qu'un jugement de valeur émis par un vieux con...comme vous pourriez l'écrire.

Il est par ailleurs surprenant d'assister ENFIN à l'émergence d'analyses fouillées dans les médias mainstream traitant d'une sortie de ce merdier européen. Les 25% serviront donc à vendre du papier. Si nous étions encore en démocratie, au vu de l'abstention majoritaire en France et ailleurs, les dirigeants devraient d'eux-mêmes renoncer à cette construction. Vous pouvez donc dormir tranquille, le "travail" est en bonne voie mais n'est pas terminé : il n'y pas encore le bordel généralisé dans tous les pays du monde, tout n'a pas encore été dérégulé du sol au plafond afin que les problèmes dépassent les pouvoirs nationaux. Et seule une Gouvernance Générale pourra apporter les solutions aux dysfonctionnements que nous avons volontairement créés ! Formidable, comme dirait l'autre.

Oui, je me pose en victime face à vos insinuations puantes. Pouvons-nous, pour rigoler, parler des "victimes chroniques" du jacobinisme ? Oups, je ne devais pas évoquer la manif d'hier.

Méditez encore sur vos méthodes consistant à jeter l’anathème sur votre contradicteur, en sous-entendant qu'il est fasciste voire antisémite. Vous ne mesurez même pas, un seul instant, à quel point ce que ces accusations peuvent contenir d’hystérie et d’irrationalité !

Pensez-y la prochaine fois !

OLS from Naoned

PS : @Sven, voilà c'est fini...

VertCocu a dit…

@OLS
Vous vous répétez.
Je note que vous n'avez toujours rien à dire sur le projet.
http://www.ouest-france.fr/fusion-des-regions-les-pays-de-la-loire-avec-le-poitou-charentes-2591984?page=1
C'est pas peine d'avoir essayer d'amener le sujet dans X des messages...

Anonyme a dit…

Nous sommes entre gens "civilisés". Je me répète afin de prétendre quelques excuses, ce n'est pas encore lié à mon âge... Le vôtre semble méchamment Tweetisé. Vieillir entraîne une distorsion salutaire du temps.

Le parc à thème est fermé. On range les bonnets au vestiaire. Sur le canal, on plie les gaules de Nantes à Brest. Voilà, c'est fini, du moins pour le moment... Une BPL nous reviendra bientôt et c'est tant mieux ! Tout comme les aspirations de JMA 1er, sujet du présent post (Pardonnez-nous Sven)

La République bretonnique Diwan (prononcez "ouant") n'est donc pas pour demain. Je n'ose imaginer, à cette heure, ce qui vous traverse l'esprit... Pour vous détendre, réfléchissez à cette idée saugrenue d'une reconstitution d'un duché n'ayant jamais eu d'unité culturelle et linguistique. Religieuse à la rigueur, avec de nombreuses croyances et religions depuis l'Antiquité. Ai quelques ouvrages et publications, si cela vous intéresse...

Pour arriver à ce Big Pchiiiitt, la dangerosité (réelle ou supposée) des ethno-régios contre l'intégrité territoriale française a peut-être été prise en compte...Mais l'on doit sûrement ce résultat débile à de multiples crises charentaises de la princess Royal of Hollande (*votre question préhistorique, *votre lien Ancien Régime). Il faut raser Versailles et en finir définitivement avec les monarchies, toutes les monarchies. Nous avons bonne mine à donner des leçons de démocratie à la Terre entière.

Peu ou pas d'Europe, un peuple uni et souverain pour appréhender le Monde, ce n'est pas si difficile à comprendre !? Vous et moi partageons la même langue, c'est un bon début ! Et vous pourrez en toute liberté vous initier au catalan et moi au sarde. Les graffitis sur les murs, c'est terminé !

Il y a l'option référendum, indiquez-moi lequel ne sera-t-il pas déloyal pour les vendéens, les angevins ? La proximité (1h - 80 km) Rennes Laval remise en cause déchirent déjà les familles. Ou seule et une seule question posée aux sarthois 35 mn TGV Montparnasse. On me rétorquera que les Alpes mancelles c'est déjà la Normandie bientot réunifiée !

Finalement, la meilleure échelle pour affronter le Monde, ce ne serait pas la superficie de la France ?

OLS from BPL

PS : les soleils rieurs sur fond jaune (Bzh, non merci) plus forts que la géante aux pieds d'argile (A l'aise, Bzh). La Boétie, proposition de lecture...

Anonyme a dit…

Owen Le Scorff a écrit :

@Sven,

Merci, merci d'avoir concédé cette immense liberté à deux énervés ! À notre décharge, le sujet est claironné en liminaire de votre blog ! Ceci expliquant peut-être cela... Mais il semble que la fin de la récréation ait sonné.

@VertCocu,

Pardonnez-moi, au message précédent des coquilles étaient offertes par la maison. Ma ti ! Il fallait entendre "historique et crises picto-charentaises". Me suis un instant englué dans la gelée Royal ! Aucun propos xénophobe envers nos égaux les poitevins...

OLS from BPL

PS : best of vannes glanées sur le Oueb "La Bretagne se rebaptise Petite-Bretagne" "Printemps breton ou la Révolution des graines de sarrasin"


Poursuivez sur votre écran, déconnade assurée !

Sven Jelure a dit…

Mais de rien, Owen Le Scorff et VertCocu, j'ai suivi vos débats un peu éberlué mais flatté que mon modeste blog en soit le cadre. Sur le fond, vous vous doutez bien que je rejoins largement VertCocu. Sur la forme, je suis toujours sensible à une bonne syntaxe, une orthographe correcte, un vocabulaire étendu et un usage modéré des noms d'oiseaux. Et après tout, "le style, c'est l'homme même"...

VertCocu a dit…

@OLS

Rien à dire sur la gestion du dossier par Auxiette, près à fusionner avec n'importe quoi tant que le 44 ne rejoint pas seul la Bretagne? J'aurais aussi aimé vous entendre sur l'attitude d'un Hollande et son report des élections régionales.
Mais c'est vrai, vous êtes un grand démocrate et moi, un fasciste en puissance. Puis, peu importe la manière tant qu'on se satisfait du résultat, n'est-ce pas?
Mmm... Tout bien réfléchi, je reste avec mes féodo-fasco.

Une énième répétition qui ne mènera à rien. Voilà. Ca, c'est fait.

Quand à la récré, elle est loin d'être finie...
Sans rappeler les multiples rétropédalages depuis 2 ans, la fusion Bretagne-PDL n'est pas assurée. Je n'ai aucun doute que mes compatriotes des Poitou-Charentes - Centre - Limousin ne vont pas laisser les choses en état.
Faudrait s'ouvrir un peu aux autres et être un peu moins à l'ouest.

Sinon, vous n'êtes pas obligé de fantasmer sur vos interlocuteurs du net, vous n'avez aucune idée de mon âge (à part une fourchette d'une bonne vingtaine d'années), éducation, profession (sauf que je ne suis pas fonctionnaire) et, surtout, de me mettre dans une case caricaturale du mouvement breton qui, si elle existe, doit compter une vingtaine de personnes. Rien dans ce que j'ai écris ne le justifie. Vous êtes d'autant plus gonflé de me demander des excuses.
Surtout que ça fait bien longtemps que je me retiens de tirer un portrait bien plus vitriolé à partir de vos propos. J'ai pourtant de la matière à chacun de vos nouveaux messages pour retirer les gants.
Sur vos idées politiques plus générales, j'en croise 13 à la douzaine tous les jours pour ne pas y trouver d'intérêt.

De ces échanges avec un internaute inconnu, je ne retiens qu'un mensonge sur Batz et une utilisation erratique de pseudonyme... Enfin... C'est une façon comme une autre de perdre son temps.

Anonyme a dit…



ECCE HOMO !*


*Jn XIX-5 @VertCocu

*FN 1888 @OLS


KENAVO !