jeudi 14 juin 2018

L’Éléphant des Machines de l’île résiste mieux aux grèves qu’aux intempéries

Les conducteurs de l’Éléphant des Machines de l’île avaient prévu de faire grève aujourd’hui. Et puis finalement non, la grève est suspendue. Parce que des négociations auront lieu dans quelques jours. Ouais. Elles tombent bien, ces négociations, puisque l’engin est en panne : à quoi bon faire grève quand de toutes façons on ne peut pas travailler ?

Quoi qu’il en soit, le résultat est le même pour les usagers, cinquième patte de la machine : pas d’Éléphant. Hier après-midi, mercredi de beau temps, des foules battaient la semelle devant l’engin inerte.

La panne provient des intempéries, a assuré Pierre Orefice à Presse Océan : la pluie a fait griller un compresseur. Stéphane Pajot répercute cette explication dans un tweet : « en raison des grosses averses et des inondations, une pièce de l’éléphant de #Nantes a cramé ». Elle est quand même un peu courte.

« Habituellement on répare ça avec un sèche-cheveux », indique benoîtement le directeur des Machines de l’île. Le problème était donc habituel ? Alors, il y avait fatalement erreur de conception : destiné à circuler en extérieur par tous les temps, l’engin aurait dû être protégé contre l’humidité. À l’instar des machines de travaux publics du genre pelles, chargeurs ou bulldozers.

Et puisque le problème était bien connu, pourquoi n’y a-t-on pas remédié lors des travaux effectués sur l’Éléphant cet hiver ? Sur 770.000 euros de budget, on aurait bien pu en consacrer un ou deux milliers à un capot protecteur. Heureusement, une session de rattrapage est prévue : du 25 au 29 juin, l’Éléphant sera à l’arrêt. Il serait impardonnable de laisser passer l’occasion.

1 commentaire:

Anonyme a dit…

dans l'appel d'offre pourtant il en faut de la compétence pour être conducteur de l'éléphant...
Expérience dans un domaine équivalent de 5 années (agricole, TP, routier)
- CAP Conducteur routier d’engins de travaux publics
- Permis poids lourds ou transport en commun souhaité
- Connaissances des techniques de l’entretien et de la maintenance : compétences en hydraulique, pneumatique,
électricité, mécanique, technique de soudage
- Utilisation de la micro-informatique
- Bon relationnel et sens du service
- Vigilance et réactivité
- Polyvalence
- Goût pour le travail d’équipe
- Rigueur

Mais rien sur le maniement d'un sèche cheveux

http://www.me-metropole-nantaise.org/Offres/Pilote%20Elephant%20-%20CDI%202017.pdf