mercredi 6 juin 2018

Qu’allaient-ils faire dans cette Maker Faire ? (9) Un concept totalement unique. Enfin, presque...

Les Machines de l’île  préparent leur manifestation spécial bricoleurs, Nantes Maker Campus qui aura lieu du 6 au 8 juillet. « Nantes Maker Campus est à la fois une fête de la science, une foire populaire et l’événement de référence de l’innovation partout dans le monde » assurent-elles sur Facebook.

Oui, « l’événement », avec un article défini, et « partout dans le monde » encore : quel honneur pour une modeste opération locale ! Les Machines de l’île insistent : c’est un « concept totalement unique ».

Pourtant, que lit-on en explorant leur site web ? « Maker Faire est à la fois une fête de la science, une foire populaire et l’événement de référence de l’innovation partout dans le monde ». Maker Faire, pas Maker Campus...

Mais ça, c’était avant. En 2017, Les Machines de l’île s’adressaient aux bricoleurs sous couvert de la société américaine Maker Faire, dont elles s’imaginaient être le chouchou. La lune de miel est finie et l’on dirait qu’elles n’ont pas digéré la perte du label.

Nantes Maker Campus deviendrait donc « l’événement de référence » en remplacement de Maker Faire ? Faut le dire vite. Si l’on interroge, par exemple, le site web de la Mini Maker Faire de Metz, on lit : « Maker Faire est à la fois une fête de la science, une foire populaire et l’événement de référence de l’innovation partout dans le monde ».

Pareil bien sûr pour la Maker Faire de Paris, pour la Mini Maker Faire qui a eu lieu fin avril à Rosny-sous-Bois, pour la présentation générique de Maker Faire sur le site de financement participatif Ululé et même pour des présentations francophones au Canada (qui écrivent cependant « le Maker Faire »). Le « concept totalement unique » s’avère relativement multiple.

Aucun commentaire: